Palm Computing dévoile My.Palm.com

Jérôme Bouteiller
27 décembre 2000 à 00h00
0
Joli cadeau de Noël pour les palmonautes américains. Fruit de l'intégration d'anyday.com, le portail My.Palm de Palm Computing vient d'ouvrir

Joli cadeau de Noël pour les palmonautes américains. Le portail My.Palm de Palm Computing a ouvert ce 25 décembre. Optimisé pour les propriétaires de Palm VIIx, le Palm équipé d'un modem CDMA intégré, My.Palm est néanmoins accessibles à tous les propriétaires de terminaux PalmOS 3.5. Le portail propose des synchronisations en ligne avec un service de calendrier, un carnet d'adresses, une recherche en ligne avec Google, un logiciel de messagerie, l'accès à près de 450 applications ou encore des mémos personnelles. Construit à partir d'Anyday.com, une acquisition de Palm Computing, le portail n'est pas encore 100% opérationnel dès son ouverture puisqu'il faudra attendre février pour disposer d'une synchronisation dans les deux sens, entre le terminal et le portail. My.Palm permet donc à Palm Computing de ne plus seulement vendre un terminal mais de rendre un service global de bureau virtuel unifié à ses clients mais aussi aux propriétaires de PocketPC. Reste à savoir si les opérateurs de téléphonie mobile, en particulier européens, verront d'un bon oeil cette mutation. My.Palm devrait lancer une version française au cours de l'année 2000 mais est déjà totalement opérationnel pour tous les anglophones.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Dacia Bigster : la future figure de proue de la marque
Le PC Hybride Microsoft Surface Pro X est bradé chez Fnac et Darty
VLC et Microsoft Edge bêta désormais compatibles avec les Mac M1
Huawei met à jour AppGallery, son store d'applications alternatif à Google Play
Comparatif des meilleures enceintes connectées (2021)
Apple envisagerait de lancer une plateforme payante de podcasts
Les prix des téléviseurs Neo QLED de Samsung sont sortis
Des taxis volants en phase de test à l'aérodrome de Pontoise
Dead Cells : le jeu gratuit sur Nintendo Switch pendant une durée limitée
IP statique et IP dédiée : quelles différences ?
Haut de page