Symbian lance la version 6 de son système d'exploitation

Jérôme Bouteiller
26 septembre 2000 à 00h00
0
Après 5 générations, la plate forme EPOC développée par Psion laisse la place aux produits Symbian, l'entreprise commune créée avec les géants du téléphone Nokia, Ericsson, , Panasonic.

Après 5 générations, la plate forme EPOC développée par Psion laisse la place aux produits Symbian, l'entreprise commune créée avec les géants du téléphone Nokia, Ericsson, Motorola, Panasonic et Psion. Symbian 6.0, véritable "Microsoft" du mobile dévoile donc 3 produits. D'une part Pearl, adapté aux téléphones intelligents. Quartz, adapté aux PalmPC et futur concurrent de PalmOS et WindowsCE. Et enfin Crystal, la version adaptée aux ordinateurs de poche avec clavier type Psion Série 5. Les produits Symbian sont parfaitement adaptés à l'internet mobile et supportent la norme WAP 1.1 en attendant l'intégration du WAP 1.2 prévue avant la fin de l'année. Les produits symbian supportent BlueTooth, Java, le HTML et les futurs normes de transmission GPRS. Les premier sproduits disposant de ces OS seront commercialisés dans les prochains mois. Outre ses fondateurs, des constructeurs comme Philips et Sony ont annoncé leur volonté de placer cet OS sur leurs produits mobiles.
Modifié le 20/09/2018 à 15h48
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
scroll top