Bruxelles durcit le ton face à Microsoft

Par
Le 22 décembre 2005
 0

Plus d'un an après avoir condamné Microsoft pour abus de position dominante, Bruxelles envisage de nouvelles sanctions

Plus d'un an après avoir condamné Microsoft pour abus de position dominante, Bruxelles envisage de nouvelles sanctions

Bill Gates avait réussi à négocier avec Washington mais peine à convaincre Bruxelles. Plus d'un an après avoir condamné à 497 millions d'euros d'amende Microsoft pour abus de position dominante sur le segment des systèmes d'exploitation, la commission européenne envisage de durcir les sanctions financières contre l'éditeur.

La commission reproche en effet à l'éditeur de ne pas avoir fourni assez d'informations à ses concurrents pour optimiser le fonctionnement de leurs applications avec Windows. Si l'éditeur ne répond favorablement pas à Bruxelles dans un délais de 5 semaines, il pourrait se voir condamné à verser une amende de 2 millions d'euros.. par jour.

"J'ai laissé à Microsoft toute possibilité de remplir ses obligations. Pourtant, je n'ai d'autre choix que de suivre la voie officielle pour m'assurer que Microsoft respecte ses engagements", a déclaré le commissaire à la Concurrence Nellie Kroes dans un communiqué repris par Reuters.

Dans un communiqué envoyé ce midi à la Presse, Microsoft précise toutefois avoir fournir tous ces documents depuis déjà une semaine et estime ne pas comprendre la décision de Bruxelles.

"Nous avons payé une amende historique, partagé le code source de Windows, répondu à plus d'une centaine de requêtes. Mais à chaque modification de Windows, la commission continue d'en réclamer de nouvelles. " explique Brad Smith, General Counsel and Senior Vice President, chez Microsoft.

Info ou intox, Bruxelles devrait en tout cas continuer de mettre la pression sur Microsoft afin de rétablir une véritable concurrence sur le segment des systèmes d'exploitation. Reste à savoir si un éventuel retour de la concurrence se fera au profit de sociétés européennes ou plus probablement à celui d'autres sociétés américaines...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top