Bruxelles durcit le ton face à Microsoft

Par Jérôme Bouteiller
le 22 décembre 2005
 0

Plus d'un an après avoir condamné Microsoft pour abus de position dominante, Bruxelles envisage de nouvelles sanctions

Plus d'un an après avoir condamné Microsoft pour abus de position dominante, Bruxelles envisage de nouvelles sanctions

Bill Gates avait réussi à négocier avec Washington mais peine à convaincre Bruxelles. Plus d'un an après avoir condamné à 497 millions d'euros d'amende Microsoft pour abus de position dominante sur le segment des systèmes d'exploitation, la commission européenne envisage de durcir les sanctions financières contre l'éditeur.

La commission reproche en effet à l'éditeur de ne pas avoir fourni assez d'informations à ses concurrents pour optimiser le fonctionnement de leurs applications avec Windows. Si l'éditeur ne répond favorablement pas à Bruxelles dans un délais de 5 semaines, il pourrait se voir condamné à verser une amende de 2 millions d'euros.. par jour.

"J'ai laissé à Microsoft toute possibilité de remplir ses obligations. Pourtant, je n'ai d'autre choix que de suivre la voie officielle pour m'assurer que Microsoft respecte ses engagements", a déclaré le commissaire à la Concurrence Nellie Kroes dans un communiqué repris par Reuters.

Dans un communiqué envoyé ce midi à la Presse, Microsoft précise toutefois avoir fournir tous ces documents depuis déjà une semaine et estime ne pas comprendre la décision de Bruxelles.

"Nous avons payé une amende historique, partagé le code source de Windows, répondu à plus d'une centaine de requêtes. Mais à chaque modification de Windows, la commission continue d'en réclamer de nouvelles. " explique Brad Smith, General Counsel and Senior Vice President, chez Microsoft.

Info ou intox, Bruxelles devrait en tout cas continuer de mettre la pression sur Microsoft afin de rétablir une véritable concurrence sur le segment des systèmes d'exploitation. Reste à savoir si un éventuel retour de la concurrence se fera au profit de sociétés européennes ou plus probablement à celui d'autres sociétés américaines...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Facebook bannit plusieurs grands groupes britanniques d'extrême droite de son réseau social
iPhone 2019 : Apple va muscler son jeu en photo, notamment en autoportrait
Castlevania Anniversary Collection : le 16 mai sur PC, Xbox, PS4 et Nintendo Switch
L'Etat français déploie sa messagerie Tchap... et on a déjà détecté une grosse faille
[MàJ] Cloud computing : les Lyonnais de Hume détaillent leurs tarifs
Deux plaintes déposées contre Apple, qui aurait menti sur ses performances de ventes
Fnac-Darty lance son Appartement du Futur, un lieu immersif et expérientiel au coeur de Paris
La version gratuite de YouTube Music arrive sur Google Home... avec de la pub
Mediapart révèle que l'ancien dirigeant de l'Ecole 42 aurait trempé dans des malversations financières
Le Honor 20i, qui devait être présenté le 21 mai, fuite sur un site de vente
Les puces 5G by Apple ne seront probablement pas une réalité avant plusieurs années
La Tesla Model 3 est la voiture qui se vend le mieux en Norvège, aux Pays-Bas et en Suisse
Lime vous indiquera bientôt si vous êtes trop saoul pour grimper sur une trottinette
Mega Drive Mini : SEGA confirme dix nouveaux titres (et pas des moindres)
scroll top