Avec la 3G, Orange et SFR inventent la télévision mobile

Par Jérôme Bouteiller
le 07 décembre 2004 à 00h00
0

Même si l'application phare de la 3G est sans doute la visiophonie, SFR et Orange ont toutefois dévoilé l'un comme l'autre des bouquets de télévision mobile

Même si l'application phare de la 3G est sans doute la visiophonie, SFR et Orange ont toutefois dévoilé l'un comme l'autre des bouquets de télévision mobile

La convergence n'oublie pas la mobilité. A peine un an après le lancement des premiers bouquets multiservices ADSL couplant téléphonie, accès internet et télévision, c'est au tour des opérateurs cellulaires de profiter du lancement de leurs infrastructures cellulaires UMTS pour dévoiler de nouveaux services tels que la télévision en direct.

Premier à ouvrir son réseau 3G mi novembre, SFR propose ainsi à ses abonnés d'accéder à deux chaînes de télévision en direct : Fashion TV et EuroNews. Malgré son appartenance au groupe Vivendi Universal, aucune chaîne issue de CanalSat ou de Canal+ n'est pour le moment disponible. L'accès à ces chaînes est décompté en dehors du forfait et la facture est salée puisque l'accès à ces contenus est facturé 0,5 euros par minute ce qui devrait refroidir les mobinautes les plus motivés.

Dévoilée début décembre, l'offre 3G d'Orange est un peu plus riche puisqu'elle s'appuie sur onze chaînes de télévision en direct : Star Ac, France 2, France 3, France 5, iTelevision, M6 Music, TraceTV, InfoSport, RTL9, Ciné Info et Fashion TV. Orange ne propose pas de facturation à la minute mais propose de décompter le trafic data nécessaire au streaming de ses chaînes.

Avec un encodage à 128 kb/s, le streaming de ces programmes représente un volume de données de 16 ko par seconde soit près d'un mega octet par minute. Le mobinaute Orange pourra donc consommer l'équivalent de 25 minutes de vidéo dans son forfait de base. Par contre, en cas de dépassement et en fonction des options choisies, la minute consommée supplémentaire sera facturée de 0.3 à 0.5 € la minute.

Ces tarifs élevés s'expliquent par l'utilisation de réseaux cellulaires, pensés pour des communications "one to one" et fondamentalement inadaptés à la télévision de masse. Les mobinautes peuvent toutefois se rassurer puisque les grands noms de l'industrie prévoient le lancement de la télévision numérique mobile, à la norme DVB-H, dès l'année 2007. En réunissant un tuner et un modem dans un même appareil, la télévision mobile pourrait d'ailleurs également être interactive, de quoi réinventer le plus populaire des médias de la planète...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

L'avenir du stockage : des datacenters plus verts, ultra-rapides et économes en énergie
Les USA soutiendront les directives internationales sur l'éthique de l'IA
Microsoft Surface : un nouveau firmware en vue de la mise à jour Windows 10 de mai
Sony annonce PlayStation Productions, une division pour adapter ses jeux vidéo en films
Huawei sous-estimé par les États-Unis ? C'est ce que pense son fondateur
Après les trottinettes électriques, Usain Bolt dévoile la citadine électrique Bolt Nano
Voiture électrique : quelles aides à l'achat et incitations dans les pays de l'UE ?
Huawei banni : les revenus d'AMD plus impactés encore que ceux de Microsoft
En toute discrétion, les Apple Store vendent désormais des moniteurs LG UltraFine 23,7
Huawei :
scroll top