M6 dévoile ses services SMS+

Jérôme Bouteiller
11 septembre 2002 à 00h00
0
Le SMS+ semble être la solution pour créer une télévision interactive. Pionnier du SMS surtaxé depuis la première diffusion de son programme de TV réalité "LoftStory" ou plus récemment sur l'émission "C'est l'After", M6web dévoile ses nouveaux programmes SMS+.

M6web, la filiale internet de M6 a ainsi travaillé sur PopStars2, émission pour laquelle est proposé un quizz SMS et pour le Football Club des Girondins de Bordaux, pour lequel M6 a développé un jeu de pronostics.

Avec un chiffre d'affaires de 6,5 millions d'euros, M6web est devenue bénéficiaire au second semestre 2002 en s'appuyant sur les outils surtaxés comme le minitel, l'audiotel et plus récemment le SMS+.

Comme le souligne un rapport récent du cabinet hollandais Van Dusseldorp & Partners BV, le SMS+ constitue le nouvel éldorado pour les chaînes de télévision européennes car il permet de facilement monétiser l'audience voire de constituer de nouveaux programmes interactifs. Un axe sur lequel planche d'ailleurs activement M6web mais également l'ensemble du secteur des médias, malmené par les difficultés du marché publicitaire.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Test Philips 55OLED855 : un écran OLED très fin pour une image profonde
PlayStation Plus : Control Ultimate Edition, Concrete Genie et Destruction AllStars offerts en février
Norton lance son offre Soldes avec la solution 360 Deluxe à moins 57%
Carton plein pour Hitman 3, qui a déjà rentabilisé ses coûts de développement
NordVPN lance une offre fracassante à moins de 3€/mois pour les Soldes
The Medium : les développeurs invitent les joueurs à noter le jeu après l'avoir terminé
Un nouveau forfait 4G+ débarque chez Free avec 80 Go à 11,99€ par mois !
La dernière trilogie de jeux Tomb Raider va connaître une suite animée chez Netflix
Soldes Amazon : le SSD WD Blue M.2 500 Go toujours moins cher pour la 2ème démarque
Google abandonne Tilt Brush, son application de peinture en réalité virtuelle, et la rend open source
Haut de page