Surenchère de Ericsson et Nokia autour du MMS

26 novembre 2001 à 00h00
0
Les équipementiers scandinaves Ericsson et Nokia multiplient les innovations autour du MMS, le SMS multimédia.

Le push Mobile est de retour. Surpris par le succès éclair du SMS, les équipementiers scandinaves multiplient les innovations autour du MMS, un nouveau format de messages courts multimédia.

Quelques semaines après avoir annoncé un standard commun avec ses homologues, Ericsson présente une technologie permettant d'envoyer des MMS vers des téléphones ordinaires, en séparant les éléments multimédia du texte ordinaire. Seul constructeur ayant commercialisé un téléphone MMS (le T68), Ericsson souhaite visiblement brûler les étapes et pousser les opérateurs à proposer ce type de service même si 99.9% du parc n'est pas encore compatible.

Quelque peu brutalisé par son concurrent suédois qui multiplie les nouveautés depuis quelques mois, Nokia n'est pas en reste puisque le constructeur finlandais a annoncé que 50% de ses terminaux seraient compatibles MMS fin 2002 et 100% en 2003.

Bluetooth, MMS, Symbian, GPRS, SyncML : les deux frères ennemis scandinaves multiplient les innovations. Reste à savoir si les mobinautes suivront le rythme toujours plus infernal de l'innovation technologique.
Modifié le 20/09/2018 à 15h39
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Avis Bybit (2021) : une jeune plateforme crypto qui va droit à l'essentiel
The Great Ace Attorney Chronicles aura bien droit à une sortie européenne
Vous pouvez désactiver la lecture automatique des trailers (ou des épisodes suivants) sur Netflix
Star Citizen : l'amarrage de vaisseau à vaisseau arrive dans la nouvelle alpha
The Witcher Monster Slayer : les préinscriptions ouvertes pour l'accès anticipé sur Android
ETR Awards : les meilleurs titres VR francophones vont être récompensés par les internautes
Twitch organise enfin son espace de discussion et permet de répondre par sujet
Mario Kart Tour dépasse la barre des 200 millions de dollars en 18 mois
Test Rocket Lake-S Core i7-11700K : il fait de l'ombre au Core i9, mais reste éclipsé par AMD
Outriders : People Can Fly détaille comment les inventaires disparus seront restaurés
Haut de page