Le recyclage des téléphones mobiles en question

Par
Le 12 novembre 2001
 0

En 2004 les combinés portables devront être recyclés conformément à la directive européenne sur le recyclage des appareils électriques et électroniques.

En 2004 les combinés portables devront être recyclés conformément à la directive européenne sur le recyclage des appareils électriques et électroniques.

Les téléphones portables ne représentent qu'une partie des appareils concernés par la directive de l'Union européenne en matière de recyclage des appareils électriques et électroniques, directive qui entrera en application en 2004.

Néanmoins, ceux-ci contiennent des composants minéraux qui peuvent servir à nouveau, et d'autres qui risquent de nuire à l'environnement.

Or, même si les fabricants tablent sur des ventes mondiales en 2001 en deçà de leur niveau de l'année 2000, il s'est vendu 400 millions de portables l'an dernier, le marché reste en bonne forme.

Aujourd'hui, plus de 800 millions de personnes à travers le monde utilisent un téléphone mobile et environ la moitié de ces portables sont vendus à des consommateurs en possédant déjà un.

Les Batteries en nickel-cadmium, intégrées dans certains combinés, sont considérées comme des déchets dangereux par l'Union européenne.

Un processus de recyclage sophistiqué permet de séparer entre autres matériaux : le cuivre, l'argent et l'or. Les mobiles les plus récents contiennent également des métaux rares, comme le tantalum.

Le finlandais Nokia, numéro un mondial des fabricants de téléphones mobiles, estime pour sa part que si le procédé de recyclage est "suffisamment efficace", son coût ne devrait pas être significatif.

D'après les débats entre les différents départements de l'Union européenne, la responsabilité de la prise en charge du recyclage incombera probablement aux fabricants.

Interrogé par Reuters, Tapio TAKALO, responsable du département environnement chez Nokia, remarque : "Il est bon que la responsabilité individuelle des sociétés soit engagée, c'est la seule manière d'entretenir la volonté de développer de meilleurs produits."

Il reviendra toutefois à chaque état membre de l'Union européenne de mettre en place un système de recyclage et de s'assurer que leurs habitants intègrent leurs combinés au processus de recyclage.
Modifié le 20/09/2018 à 15h39

Les dernières actualités

scroll top