Une étude prévoit l'échec commercial du GPRS

Jérôme Bouteiller
21 décembre 2000 à 00h00
0
Une étude du cabinet d'analyse américain "Groupe Aberdeen" estime que le GPRS ne répond pas à un réel besoin des consommateurs.

Alors que l'UMTS pourrait provoquer la faillite de nombreux opérateurs en raison de son coût astronomique, une étude du cabinet Groupe Aberdeen prévoit que le GPRS sera dors et déjà un échec. En fait, l'étude reconnait que GPRS sera un succès parmi une population limitée de technophiles mais que ces services internet mobile seront loin d'être un produit de masse comme les opérateurs ne cessent de le répéter. En effet, le passage d'un téléphone "à fil" à un téléphone "sans fil" ne faisait que prolonger un usage existant depuis plusieurs dizaines d'années dans la population. Par contre, WAP, GPRS et demain UMTS sous tendent l'adoption massive d'usages comme la messagerie, les jeux, le divertissement, la vidéophonie, propres à l'internet, mais loins de faire l'unanimité parmi le grand public. Seuls les actuels internautes adopteront ces outils. Mais pas au coût actuel...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
scroll top