La valorisation de Cisco remise en cause

Par
Le 09 mai 2000
 0
Les déboires de Microsoft et la chute de son cours en bourse ont eu 2 incidences. La première est que Larry Elisson, le PDG d'Oracle, est devenu l'homme le plus riche du monde, devant Bill GATES. La seconde est que 42 est devenue la première capitalisation boursière de la planète. Or ce titre prestigieux conduit à une critique en rêgle de sa valorisation. En effet, Baron's, un magazine américain, reproche à Cisco de coûter beaucoup trop cher. Le numéro un mondial des Routeurs, éléments clés du développement de l'internet, vaut 190 fois son bénéfice net par action soit une capitalisation globale de 470 milliards de francs. Au delà du débat sur les "anticipations" de croissance, l'étude met en avant un élément clé de la bulle spéculative qui entoure les valeurs internet. Cisco a procédé à de nombreuses acquisitions depuis 5 ans dans la NetEconomie. Or ce prix d'acquisition est en constante progression, entraînant une hausse générale du prix des start-up et bien évidemment de Cisco. Conséquence, si Cisco achète ses cibles de plus en plus cher, cela permet d'augmenter les standards financiers et par conséquent son propre cours boursier !
Modifié le 18/09/2018 à 14h07

Les dernières actualités

scroll top