Un laboratoire américain banni les Palm VII

Jérôme Bouteiller
25 avril 2000 à 00h00
0
Après la macintosh G4 ou encore la playstation, c'est au tour des Palm VII de bénéficier d'une campagne de communication gratuite payée par l'administration. En effet, sous pretexte que le Palm VII dispose d'un modem lui permettant d'envoyer et de recevoir des données, cet appareil a été banni d'un centre de recherche nucléaire stratégique de l'armée américaine. Il était ainsi possible de transmettre des documents confidentiels en contournant les systèmes de sécurités internes au centre. Reste que cette "mésaventure" permet à Palm une formidable publicité pour son dernier produit. Cela sera t-il suffisant pour endiguer le rouleau compresseur des téléphones mobiles WAP toujours plus évolués ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid
Annoncée lors du Battery Day, la Tesla Model S Plaid aura jusqu'à 840 km d'autonomie
scroll top