Microsoft ouvre la technologie Sender ID

0
Microsoft vient d'ouvrir le « Sender ID Framework » dans le cadre de son programme Open Specification Promise. N'importe quel développeur peut donc, à partir d'aujourd'hui, utiliser la technologie Sender ID dans ses applications sans risquer de s'attirer les foudres de la firme de Redmond. Microsoft qualifie ce geste d'effort pour promouvoir l'intéropérabilité entre les applications commerciales, les logiciels issus de l'univers du libre et les fournisseurs d'accès à Internet.

« Les utilisateurs pourront implémenter, commercialiser et modifier la technologie d'authentification d'emails de Microsoft sans avoir à signer d'accord de licence », explique le numéro un mondial du logiciel. Basé sur une méthode propriétaire baptisée « Purported Responsible Address », le Sender ID est un protocole qui permet de vérifier que le nom de domaine de l'adresse mail de l'expéditeur tel qu'il est indiqué dans le mail reçu est bien celui qui a été utilisé pour envoyer le mail en question. Cette vérification du nom de domaine a pour but de mettre fin à la pratique du « spoofing », couramment utilisée par les spammeurs, qui consiste à se camoufler derrière un nom de domaine usurpé.

00296451-photo-sender-id-microsoft.jpg


Pour que le Sender ID se révèle vraiment efficace, il faudrait que l'ensemble des serveurs de messagerie l'adoptent, ce qui parait difficile sans l'ouverture de la technologie à tous. Microsoft revendique toutefois plus de 600 millions d'utilisateurs sur près de cinq millions de domaine pour sa technologie Sender ID qui analyserait aujourd'hui 36% du trafic email hors spam dans le monde.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page