Apple verrouille le noyau de Darwin

18 mai 2006 à 10h45
0
00FA000000262298-photo-jaquette-dvd-mac-os-x-version-10-4-tiger.jpg
Ceux qui espéraient un mouvement de Mac OS vers l'open source en seront pour leurs frais : Apple vient de décider de verrouiller le noyau (le kernel) de Darwin, système open source que l'on retrouve au coeur de Mac OS X. Les développeurs ne peuvent donc plus manipuler ou recompiler le noyau et les Processeurs Intel). En revanche, aucune modification n'intervient pour la licence des versions destinées aux processeurs PowerPC des G3, G4 et autres G5.

Les utilisateurs de PowerPC seront donc toujours en mesure de modifier le noyau Darwin et d'utiliser leur version modifiée pour faire tourner le système d'exploitation Mac OS X. Pour les utilisateurs de Mac Intel, cette possibilité vient de disparaître, même si Apple continue à publier le code source utilisé dans les commandes et les utilitaires liés au noyau. La raison invoquée est, comme l'on pouvait s'y attendre, la crainte du piratage, même si Apple a déjà partiellement limité les dégâts en choisissant de recourir à l'EFI plutôt qu'au traditionnel BIOS pour les Cartes mères de ses machines. Pour l'utilisateur moyen, rien ne changera, ou presque, suite à ce changement de politique de la part d'Apple. Mais les retombées pourraient se révéler plus importantes dans les milieux professionnels.

Le verrouillage du noyau implique une version unique de ce dernier et l'impossibilité pour les entreprises ou les centres de recherche d'adapter le logiciel à des besoins spécifiques, ce que permettait auparavant Darwin. Pour tirer pari des évolutions matérielles (on pense notamment à l'arrivée des processeurs Woodcrest 64 bits dans les serveurs ou les stations de travail), ils devront maintenant attendre qu'Apple effectue les mises à jour de son noyau ou développe des versions spécifiques de ce dernier. Notons toutefois que seuls le kernel et les pilotes ont été verrouillés : le reste de Darwin reste accessible, et suffira largement à la grande majorité des développeurs. On trouve l'ensemble des projets open source relatifs à Darwin sur cette page.

Mise à jour : il semblerait que l'information, relayée par la grande majorité des sites d'information spécialisés, ne soit pas foncièrement nouvelle, Apple n'ayant tout bonnement jamais ouvert cette portion du code source de Darwin pour les processeurs x86. On lira à ce sujet l'argumentaire de Rob Braun, membre de l'équipe OpenDarwin (en anglais).
Modifié le 18/09/2018 à 15h03
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Mises à jour : Windows Media Player 11, Skype ...
Comment Sun rendra-t-il Java open source ?
Quoi de neuf en jeux vidéo ce jeudi ?
Samsung : SSD en juin et disque hybride fin 2006 ?
  Anno 1701  s'illustre enfin davantage (màj)
Windows Live Mail M6 déboule et supporte Firefox !
Adobe Photoshop CS2 s’offre une mise à jour 9.0.1
XP SP2: patch pour les problèmes de batterie
Lexis Numérique développe un 3e  In Memoriam
AMD donne quelques détails sur le K8L
Haut de page