Rapport d’incident de virus

Par
Le 30 mai 2000
 0
00044534-photo-logo-panda-software.jpg
Trois virus de macro – dont l’un est le fameux O97M/Cybernet.A qui, outre une charge extrêmement destructive, se diffuse à une vitesse foudroyante – et deux variantes, A et C, du ver W32/NewApt forment l’étoffe de notre rapport d’incidents de cette semaine.

O97M/Cybernet.A infecte les documents Word et Excel et s’auto-envoie en tant que message électronique à tous les contacts qui se trouvent dans les carnets d’adresses des utilisateurs infectés. La charge destructive de O97M/Cybernet.A se déclenche le 17 août et le 25 décembre. Ces jours-là, le virus insère des figures géométriques de formes, de tailles et de couleurs aléatoires dans le document infecté. Une fois cette mission accomplie, il change le fichier AutoExec.BAT pour que, lorsque l’ordinateur démarrera la fois suivante, le disque dur soit formaté.

Le virus de macro suivant sur notre liste d’aujourd’hui est W97M/Class.D, un virus qui appartient à la famille des W97M, et qui infecte les documents de Microsoft Word 97 ainsi que le modèle global de document NORMAL.DOT utilisé par l’application. Comme tous les virus de macro, il effectue ses infections en se servant de documents Word déjà infectés. W97M/Class.D empêche les macros d’être éditées ou créées. Résultat : lorsque l’utilisateur essaie d’accéder au menu Outils - Macro, il se trouve face à une option désactivée.

Le troisième et dernier virus de macro analysé aujourd’hui est W97M/Heathen. C’est un virus ambivalent. D’une part, il se conduit comme un virus de macro en infectant les documents Word 97 et le modèle global de documents, et d’autre part, il se conduit comme un virus de Windows 95 en utilisant plusieurs fichiers d’aide à cette fin. La charge destructive de ce virus se déclenche six mois après l’infection ; elle consiste en l’effacement de tous les fichiers qui composent le Registre Windows, à savoir : SYSTEM.DAT et USER.DAT.
Dans la même veine, Heathen élimine les copies de sauvegarde de chacun de ces fichiers (SYSTEM.DA0 et USER.DA0 respectivement), de sorte qu’il sera impossible de démarrer Windows normalement les fois suivantes et il devra être réinstallé. Au bout du compte, fidèle au profil des virus de macro, W97M/Heathen désactivera aussi la protection antivirus des macros de Word.

Le rapport d’incidents d’aujourd’hui s’achève avec les versions "A" ET "C" de W32/NewApt, un ver qui se propage par la messagerie électronique. Pour accomplir son office, le ver s’auto-envoie en tant que pièce jointe à un message e-mail. Ce fichier peut porter n’importe lequel des 25 noms différents qu’il choisit de manière aléatoire à partir d’une liste interne. Lorsqu’il est activé (c’est à dire quand le fichier attaché à l’e-mail est exécuté), W32/NewApt affiche une boite de dialogue à l’écran. Entre-temps, étant dans la place, il en profite pour s’auto-envoyer à toutes les adresses e-mail qu’il a découvertes après avoir analysé le disque dur. La différence entre les deux variantes réside dans le fait que W32/NewApt.C essaiera de se connecter à tous les équipements Microsoft toutes les 3 secondes, le 2 février, alors que la variante A tentera de faire la même chose, mais le 26 décembre.

Réalisé en collaboration avec Panda Software
Modifié le 18/09/2018 à 11h55
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

scroll top