Google et vie privée : trois dirigeants condamnés

24 février 2010 à 16h42
0
00F0000001791146-photo-logo-de-google.jpg
À nouveau poursuivi en Italie, Google a aujourd'hui été reconnu coupable de violation de la vie privée. Le juge Oscar Magi, d'une cour de Milan, a effectivement condamné trois dirigeants de Google à six mois de prison avec sursis, pour avoir porté atteinte à un écolier autiste, en tardant à supprimer une vidéo filmée et publiée par des camarades, qui le montrait en train d'être violenté.

Dans un billet alarmiste quant à la liberté d'expression sur Internet, Google invoque quant à lui la règlementation européenne relative aux hébergeurs. Il rappelle que 20 heures de vidéos sont publiées chaque minute sur YouTube et qu'il lui est impossible de surveiller tout ce qui y est publié. Il indique s'être conformé à la loi en supprimant la vidéo quelques heures seulement après avoir été prévenu par la police, et même avoir collaboré à l'identification de l'individu qui avait publié la vidéo, écopant d'ailleurs d'une peine de 10 mois de travaux d'intérêts généraux.

L'histoire ne dit en revanche pas si l'association de défense de trisomiques qui a alerté la police avait d'abord tenté une procédure à l'amiable.

Google assure que ni David Drummond, vice président et directeur du service juridique, ni George Reyes, alors directeur financier, ni Peter Fleischer, directeur du département de la vie privée, ni ne connaissaient la personne concernée, ni n'étaient impliqués dans cette vidéo en particulier de quelque manière que ce soit.

En Italie, la firme de Mountain View essuie de multiples poursuites. Elle est notamment poursuivie par la presse pour concurrence déloyale, mais aussi par l'une des sociétés du chef du gouvernement Silvio Berlusconi pour violation du droit d'auteur. Google a enfin indiqué qu'il ferait appel.

Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma no...

Lire d'autres articles

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page