PleaseRobme : le service d'aide aux cambrioleurs

Pourquoi faire le guet dans des quartiers résidentiels à la recherche d'un départ en vacances imminent alors qu'il suffit d'une veille efficace sur les réseaux sociaux pour préparer son prochain cambriolage ? C'est de ce constat, à la morale discutable, qu'est née l'idée du site Pleaserobme.com (s'il vous plait, cambriolez-moi), qui scrute les réseaux sociaux à la recherche de messages dans lesquels les internautes indiquent leur position géographique, afin de déterminer s'ils sont ou non à leur domicile.

Pleaserobme tire tout particulièrement parti des interactions entre Twitter et le service américain Foursquare, qui permet à l'utilisateur de poster automatiquement un message indiquant sa localisation sur les réseaux de son choix. Foursquare permet d'afficher une adresse compréhensible (numéro et nom de rue) plutôt que d'obscures coordonnées GPS.

0190000002912418-photo-please-rob-me.jpg

Pour identifier une cible, il suffirait de détecter un message indiquant que l'utilisateur est chez lui, afin de récupérer son adresse, puis d'attendre qu'il signale un déplacement à l'extérieur. Les concepteurs de Pleaserobme.com se défendent toutefois de vouloir faciliter la vie des voleurs.

« Le site n'est pas un outil pour cambrioleur. Ce que nous essayons de montrer, c'est que s'il n'y pas si longtemps, on pouvait se poser la question de savoir s'il fallait dévoiler son vrai nom sur Internet, cette étape a été très largement dépassée », expliquent les concepteurs du service, interrogés par la BBC.

« Le danger consiste à dire publiquement où vous vous trouvez. Ainsi, vous indiquez que s'il y a un endroit ou vous n'êtes définitivement pas... c'est votre domicile », résume l'une des pages d'aide du site.

0190000002912420-photo-please-rob-me.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

$2 millions de plus pour la fondation Wikimedia
TomTom lance un nouveau car kit pour iPhone
Vie privée : des actions judiciaires contre Google Buzz
Google Energy : les autorités américaines donnent leur accord
Open Outcast : la suite d'Outcast à la sauce Crysis
Facebook Zero : version mobile bas débit en vue
Streaming : la communauté du libre en appelle à Google
Pour Chantal Jouanno, Twitter n'est
Pas de serveur dédié / LAN sur  Command & Conquer 4
[Vidéonaute] Prise en main du Nikon Coolpix S1000pj (APN avec vidéoprojecteur)
Haut de page