iPhone : la non fiabilité des capteurs d'immersion prouvée

01 juin 2018 à 15h36
0
000000F002447654-photo-photo-officielle-iphone-3gs.jpg
La polémique enfle concernant les capteurs d'immersion dont sont désormais truffés les produits Apple, à commencer par l'iPhone. S'il est légitime que la garantie ne prenne pas en charge les produits qui ont pris l'eau, ces pastilles destinées à déterminer si un produit a été immergé se manifesteraient souvent à tord. De nombreux clients rapportent effectivement qu'Apple a refusé de prendre en charge leurs produits alors qu'ils n'auraient jamais pris l'eau.

Une note de service d'Apple affirme qu'une pastille ne peut être déclenchée sans avoir été exposée à un liquide, et que les techniciens des centres de maintenance doivent facturer aux clients les réparations des composants incriminés. Pourtant, la documentation technique du fabricant de ces capteurs d'immersion est moins formelle et indique quant à elle qu'ils peuvent réagir lorsque certaines conditions de température et d'humidité ambiante sont réunies.

La firme de Cupertino étant jusqu'à présent restée sourde aux sollicitations, un site internet polonais a mis un iPhone à l'épreuve pour déterminer si ces pastilles pouvaient se déclencher dans le cadre d'une utilisation conforme. La fiche technique de l'iPhone indique qu'il tolère une température de fonctionnement de 0 à 35°C, une température de stockage de -20 à 45°C et une humidité de 5 à 95% sans condensation.

02905330-photo-liquid-submersion-indicator.jpg

Exposées dans un premier temps à un taux d'humidité de 90%, proche de la limite autorisée, les pastilles d'un premier iPhone n'ont pas réagit.

Le laboratoire a ensuite simulé plusieurs scénarios de la vie courante. Il a exposé un second iPhone éteint aux conditions moyennes d'une pièce à vivre, soit une température de 23°C et un taux d'humidité de 35%, puis l'a exposé une heure à une température négative de -10°C. Il a répété l'opération plusieurs fois, pour reproduire par exemple le trajet d'un iPhone neuf entre un entrepôt et le domicile d'un utilisateur final en passant par une boutique, ou celui d'un modèle défectueux entre le domicile d'un client et un centre de maintenance.

La pastille placée au fond de la prise casque s'était alors déclenchée...

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Week-end gratuit et sortie du DLC  Shattered Horizon
Accord Microsoft / Yahoo : le oui est officiel
[Vidéo] présentation du LG Mini GD880
Bing annonce aussi des nouveautés pour son Maps
De nouvelles fonctions pour les Catalyst 10.2 (maj)
L'Assemblée nationale filtre (mal) l'accès aux sites X
2K Games annonce  Civilization V  à l'automne
Mozilla met à jour les anciennes branches de Firefox
Découverte du service « ON » d’Orange en vidéo
Symbian 3.0 : HD 1080p, 4G et accélération matérielle
Haut de page