Acer détaille le premier netbook sous NVIDIA Ion 2

16 février 2010 à 11h47
0
02741946-photo-acer-aspire-one-532h.jpg
Acer prend de court la concurrence en profitant du Mobile World Congress pour annoncer le premier netbook Ion 2, avant même que cette nouvelle solution de NVIDIA n'ait été annoncée. Le lancement de la solution basse consommation de nouvelle génération n'est effectivement prévu que pour le CeBIT 2010, qui se tiendra à Hanovre du 2 au 6 mars.

En associant la plateforme Pine Trail à une GeForce 310M, l'Aspire One 532G révèle prématurément les tenants et aboutissants de cette nouvelle solution en devenant tout particulièrement le premier netbook à carte graphique dédiée. Si la solution Ion première du nom cumulait chipset et carte graphique intégrée (IGP), cette deuxième génération n'associe quant à elle qu'une carte graphique à une technologie de gestion de l'énergie, la plateforme Pine Trail reposant désormais sur une interface DMI pour laquelle NVIDIA n'a pas de licence.

Le GPU de la solution NVIDIA Ion 2 bénéficie ainsi de quelques raffinements dont l'Intel GMA 3150, incorporé et indissociable du nouvel Atom, est dépourvu. La GeForce 310M offre notamment la fonction PureVideo HD ainsi qu'une sortie HDMI, qui permettent respectivement de décoder et d'afficher de la vidéo haute définition 1080p. La plateforme Pine Trail ne répond quant à elle à aucun de ces deux usages, à moins d'être associée à une rarissime puce accélératrice optionnelle. Ion 2 permettrait en outre de jouer dans des conditions décentes à certains jeux occasionnels tels que les Sims 3.

Grâce à la toute récente technologie NVIDIA Optimus, assurant la bascule automatique entre l'IGP, peu performant mais économe en énergie, et le GPU dédié, plus performant mais aussi plus gourmand, Acer revendique cette fois une confortable autonomie de 10 heures avec une batterie ordinaire à 6 cellules. Les netbooks à solution Ion de première génération, en fonctionnant en permanence sur un GPU plus performant qu'un IGP Intel, étaient quant à eux entachés par une autonomie en retrait.

L'Acer Aspire One 532G abrite donc une puce Intel Atom N450, combinant processeur cadencé à 1,66 GHz et puce graphique GMA 3150, une puce graphique dédiée NVIDIA Ion 2 épaulée par 512 Mo de mémoire vidéo, 2 Go de mémoire vive et un disque dur de 320 Go. Il s'articule autour d'un écran de 10,1 pouces affichant une définition WXGA dite HD, et fonctionne sous Windows 7 Edition Familiale Premium.

Acer n'a pour l'heure pas communiqué sur le tarif et la date de lancement de ce mini portable. La solution NVIDIA ION 2 devrait quant à elle être officialisée au CeBIT 2010, au début du mois de mars.
Modifié le 20/09/2018 à 14h39
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Consommation de
Sans enquête antitrust, Windows Mobile aurait dominé Android... selon Bill Gates
Débat | YouTube change-t-il pour le pire ?
La Chine lutte contre l'addiction au jeu en imposant un couvre feu et une limite de temps quotidienne
Pick-up Tesla : cochez la date, le concurrent du Rivian R1S présenté dans deux semaines
Le Samsung Galaxy Fold en rupture de stock en cinq petites minutes en Chine
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Un bouton sur Netflix pour passer les blagues sur Donald Trump pendant un spectacle
Edge basé sur Chromium, aka Chredge, sera bien disponible sur Linux

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top