Connecté à Twitter et Office, Linkedin ouvre ses API

18 septembre 2018 à 14h42
0
Fort de ses 52 millions de membres, le réseau social à dimension professionnelle Linkedin entend renforcer son pouvoir d'attraction grâce à la mise en place d'interfaces de programmation (API), qui visent à permettre aux développeurs de concevoir des applications capables d'exploiter les données stockées par le service. En ouvrant ainsi les portes de ses bases de données et en renforçant les possibilités d'interaction avec ces dernières, Linkedin entend bien séduire de nouveaux utilisateurs professionnels, attirés par ces nouvelles applications.

La dizaine d'API actuellement disponible sert essentiellement à gérer les contraintes d'identification au service, de mise à jour ou d'envoi d'informations, ainsi que les possibilités de communication entre les membres, mais aussi la recherche de profils particuliers. D'autres devraient suivre dans un avenir proche, indique Linkedin, selon qui une quinzaine de minutes suffit pour obtenir un code fonctionnel.

Cette annonce intervient quelques jours après deux autres promesses majeures : la possibilité de relier son profil à son compte Twitter, pour que le premier soit mis à jour dès que l'on utilise le second ; et l'intégration à Office 2010 via les « connecteurs » qu'est en train de mettre en place Microsoft.

Comme Facebook, comme Twitter, Linkedin fait le choix de l'ouverture, de façon à renforcer sa présence en ligne et dans les différents environnements logiciels utilisés par les internautes. L'une des premières applications à tirer parti de l'extension de cette stratégie devrait être le client Twitter TweetDeck, disponible sur iPhone comme sur PC ou Mac, qui permet d'accéder depuis une interface unique à différents réseaux sociaux. Linkedin sera désormais du nombre.

0190000002620724-photo-linkedin-developpers-network.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Lundi réussi pour le Cybermonday
Murdoch, Microsoft : haro contre Google ?
Bannières : Google acquiert la jeune pousse Teracent
Creative annonce sa nouvelle caméra Vado HD
Anuman Interactive annonce le rachat de Microïds
Synology lance des versions économiques de ses NAS
Une vulnérabilité 0-day touche IE6 et IE7
Les 10 projets mobiles phare développés par Qualcomm en 2010
La DGME et Bull font cause commune pour Mon.service-public.fr
Des portables multimédias à GPU dédié chez Asus
Haut de page