Microsoft corrige 34 failles pour Windows, un record

01 juin 2018 à 15h36
0
00B4000001930830-photo-logo-uac-windows-7.jpg
Microsoft a profité du deuxième mardi du mois pour publier les bulletins de sécurité d'octobre 2009, comme le veut la coutume. Ce patch Tuesday réunit 13 correctifs qui viennent combler pas moins de 34 failles, un record, dont une première faille « critique » affectant Windows 7.

Le nouveau système d'exploitation de Microsoft ne sera commercialisé que le 22 octobre mais il a déjà été mis à disposition de nombreux utilisateurs, notamment aux étudiants d'écoles adhérant au programme MSDN Academic Alliance. Jusqu'à présent épargné, Windows 7 est ainsi concerné par deux vulnérabilités qualifiées de critiques qui touchent Internet Explorer 8 et l'environnement de programmation .NET. Ces vulnérabilités affectant également d'autres versions de Windows permettent à un utilisateur malveillant de prendre le contrôle à distance d'un ordinateur qui n'aurait pas été mis à jour.

Les autres correctifs concernent une ou plusieurs versions de Windows et sont marquées critiques ou importantes. Les failles permettent pour la plupart d'exécuter du code à distance, d'autres d'obtenir une élévation de privilèges (pour devenir administrateur), d'autres encore permettent un déni de service.

Toutes ces mises à jours sont d'ores et déjà disponibles depuis Windows Update et devraient être, le cas échéant, téléchargées et/ou installées automatiquement.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

GPS : une première mise à jour pour ALK Copilot Live sur iPhone
Financements d'entreprise : la CDC maintient son action
Shazam revendique 50 millions d'utilisateurs et lève des fonds
Nouveaux profils SLI pour cartes graphiques NVIDIA
Test des caméras IP autonomes: un oeil à la maison
En forme financière, Intel ravit Wall Street
Dell : le netbook c'est bien, le portable c'est mieux
EasyVoyage boucle un second LBO record de 31,6 millions d'euros
Ergonomie : Pearltrees lève 1,5 million d’euros supplémentaires
Steve Jobs : l'entrepreneur star des ados
Haut de page