Des pirates de Windows XP emprisonnés en Chine

0
000000F000133796-photo-bo-te-microsoft-windows-xp-n.jpg
Paradis de la contrefaçon, considéré par le comité anti-piratage des États-Unis comme l'un des cinq premiers pays du monde à surveiller, la Chine vient d'asséner l'une de ses plus lourdes condamnation pour piratage.

Le créateur d'une version modifiée de Windows XP baptisée « Tomato Garden », un dénommé Hong Lei, a effectivement été condamné à une peine de prison de 3 ans et demi et à une amende d'un million de yuan (environ 100 000 euros). Un certain Sun Xianzhong a écopé de la même peine, tandis que deux autres ont obtenu deux ans de prison et 10 000 euros d'amende.

Inculpés en juin 2008 par la Business Software Alliance, dont Microsoft fait parti, les quatre pirates ont été reconnus coupable d'avoir encaissé des revenus publicitaires en offrant le téléchargement gratuit du logiciel piraté à au moins 10 millions d'internautes.

L'hébergeur, dont les revenus s'élèvent à environ 300 000 euros, n'est pas en reste puisqu'il a quant à lui écopé de près de 900 000 euros d'amende.

Cette condamnation fait écho aux déclarations peu élogieuses d'un parlementaire américain suite à une réunion avec des représentants chinois. « Les efforts de la Chine pour stopper le vol de la propriété intellectuelle ont jusqu'à présent été faibles et sans effet, en dépit des promesses, » avait-il déclaré.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Nintendo veut faire interdire les émulateurs DS sur iPhone
NVIDIA publie ses pilotes 190.62 pour GeForce
Mozilla/IE8 : Microsoft doit revoir son assistant
Radio France en version mobile : après l'iPhone, Windows Mobile. En attendant Android
SAP adopte OpenID pour mieux servir sa communauté
Le repreneur de Pirate Bay perd son président
Microsoft, Amazon et Yahoo rejoignent l'OpenBook Alliance
Métro Paris sur iPhone 3GS : réalité augmentée, POI locaux et Push de notification
Streaming : Yahoo gagne face à Sony Music
V900 : Philips lance un smartphone Android... en Chine
Haut de page