France Telecom gèle ses investissements dans la fibre

Jérôme Bouteiller
30 juin 2009 à 17h00
0
00FA000000486993-photo-ftth.jpg
Nouveau rebondissement dans le déploiement de la fibre optique. Quelques jours après le soutien de l'Arcep à l'approche multifibres recommandée par Free, le groupe France Telecom, jusqu'à présent partisan du déploiement vertical d'une seule fibre mutualisée, a décidé de geler ses investissements dans la fibre optique.

La décision s'expliquerait tout d'abord pour des raisons techniques. "Aucun opérateur dans le monde n'a développé de réseau multifibres et notre groupe ne dispose pas du savoir faire pour un tel déploiement" indique un représentant de l'opérateur.

Mais la principale raison de ce gel serait avant tout économique. Aux 5% avancés par l'Arcep, France telecom estime que le surcoût serait plutôt de l'ordre de 40%. "Le multifibres est une aberration économique et nous ne souhaitons pas entraîner nos actionnaires dans une aventure qui ne serait pas économiquement réaliste" affirme le représentant de l'opérateur.

Une position qui devait en tout cas se traduire par la suppression de nombreux postes parmi les sociétés chargées de réaliser le déploiement vertical de la fibre optique. "Cette décision entraîne pour nos entreprises de sous-traitance l'équivalent de 500 emplois supprimés sur le territoire national du jour au lendemain. De nombreux sous-traitants sont menacés de cessation d'activité d'ici la fin de l'année et engagent déjà des procédures de licenciements économiques." s'est inquiétée lundi l'Acnet, le syndicat professionnel des entreprises de Télécommunications.

Chantage à l'emploi ou réel problème technico-économique ? Toujours est-il que ce nouveau rebondissement pourrait encore retarder de quelques mois voire de quelques années le déploiement du FTTH en France. Un "très haut débit" qui prend décidément tout son temps.

0280000002276570-photo-avoir-la-fibre.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
Pour Windows Defender, CCleaner est une app indésirable
Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins
scroll top