La Russie regrette déjà Windows XP et ouvre une enquête

01 juin 2018 à 15h36
0
00F0000000047403-photo-logo-de-microsoft-windows-xp.jpg
Microsoft n'en finit pas des démêlées avec la justice. Après s'être frotté à plusieurs reprises à la Commission européenne, le géant du logiciel fait aujourd'hui face à une enquête ouverte par la direction de la concurrence russe. Microsoft aurait effectivement réduit les livraisons du système d'exploitation Windows XP en Russie, provoquant « le transfert vers le système d'exploitation Windows Vista alors qu'il existe toujours une demande pour le précédent système d'exploitation ».

Les revendeurs et le gouvernement auraient déjà confirmé que le demande pour des versions boites ou préinstallées de Windows XP est supérieure à l'offre. Microsoft abuserait ainsi de sa position dominante en organisant une pénurie artificielle. La porte parole de Microsoft Marina Levina a indiqué « qu'aucune plainte officielle n'avait encore été transmise par le service anti-monopole » mais promet de « pleinement répondre à leurs questions ».

Microsoft avait écopé d'une amende de 500 millions d'euros en 2004, reconnu coupable par la Commission européenne de pratiques anticoncurrentielles, notamment à cause de Windows Media Player. Une deuxième amende de 900 millions d'euros a depuis été réclamée, faute d'avoir obtempéré, mais la firme de Redmond a fait appel.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Mobiciel : Intel acquiert Wind River Systems
E3 :  Left 4 Dead 2  , du gameplay en vidéos (màj)
Quoi de neuf en jeux vidéo ce vendredi ?
Vevo : Sony Music signe avec YouTube et Universal
Un fleuron d'Intel en phase terminale, la fin d'un règne
E3 :  Aliens Vs. Predator, Alpha Protocol, The Conduit
ECS : une carte mère Atom avec port PCI-Express 16x
Le nouvel iPhone en France dès juillet, sans exclusivité ?
Chrome pour Mac OS X et Linux,
Galaxy :  GeForce GTX 285 à refroidissement déporté
Haut de page