Quelques secondes seulement pour pirater Safari et IE8

01 juin 2018 à 15h36
0
0060000001988458-photo-ic-ne-de-safari.jpg
Safari n'aura résisté qu'une dizaine de secondes à l'attaque d'un des pirates participant au concours Pwn2Own dans le cadre de la conférence CanSec, qui se tenait récemment à Vancouver au Canada. C'est de nouveau à Charlie Miller, vainqueur d'une précédente édition avec une autre faille sur Safari, qu'on doit cet exploit. Il empoche la somme de 5 000 dollars ainsi que la machine qui a servit à exploiter la faille, un MacBook d'Apple.

Le pirate a confessé qu'il avait bien préparé son attaque, et a confirmé qu'il avait découvert la faille plusieurs mois avant la conférence, préférant la laisser béante quelques temps pour remporter son pactole. Les détails de celle-ci sont toutefois restés entre de bonnes mains et ont rapidement été transmis à Apple.

0060000001820120-photo-logo-internet-explorer-7.jpg
Un autre pirate préférant quant à lui rester anonyme a plus tard profité de vulnérabilités dans Internet Explorer, Firefox et Safari pour empocher 5 000 dollars pour chacune des failles découvertes, soit un pactole de 15 000 dollars. Windows 7 et ses nouvelles technologies de protection ne l'ont pas empêcher de pirater Internet Explorer 8 et de repartir avec l'ordinateur portable Sony auquel il s'est attaqué.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Six Apart annonce l'ouverture de son service de micro-blogging Motion
Autonomy place son Idol chez Interwoven
Un téléphone amphibie résistant pour globe trotters chez Samsung
Insolite : un poisson-robot pour faire le ménage
Mises à jour: Thunderbird, Weezo, Abiword, Seamonkey
BeejiveIM pour iPhone : de l'humour à l'antipiratage
Sun Microsystems peut-il rester indépendant ?
Une GeForce GTX 275 pour contrer la Radeon HD 4890 ?
Carte mère AM3 abordable à base d'AMD 770 chez MSI
Une application YouTube pour la plateforme S60
Haut de page