Free attaqué pour violation de la licence GPL

Par Alexandre Laurent
le 26 novembre 2008 à 08h52
0
00C8000000804970-photo-freebox-v5.jpg
Trois développeurs du monde open source viennent d'attaquer en justice le fournisseur d'accès à Internet Free, qu'ils accusent de sciemment violer la licence GPL (General Public License), en ne redistribuant pas le code source des logiciels libres qu'il utilise au sein de son modem routeur, la Freebox. Soutenue par la Free Software Foundation (FSF) - bien que cette dernière ne soit pas partie prenante de l'accusation, la procédure a été engagée par Harald Welte, contributeur d'iptables, ainsi que par Rob Landley et Erik Andersen, qui oeuvrent au développement de la suite Busybox, ces deux logiciels faisant partie du micrologiciel intégré à la Freebox.

« C'est en raison du refus de la société Free de respecter les termes de la licence GNU/GPL, et
malgré de nombreuses tentatives de négociations amiables, que les demandeurs ont été contraints
d'introduire la présente instance
», explique l'assignation en justice. Les plaignants réclament 10.000 euros chacun, ainsi que le versement de un euro de dédommagement par Freebox. Iliad, maison mère du FAI, compte aujourd'hui 3,275 millions d'abonnés sous la marque Free.

De son côté, Free estime ne pas avoir à redistribuer le code source du micrologiciel intégré à son modem routeur, dans la mesure où les Freebox fournies aux abonnés restent sa propriété. Ainsi, il n'y aurait pas redistribution du logiciel mais simple déploiement au sein d'un réseau interne, ce qui ne constituerait en rien une violation de la licence GPL.

Si l'affaire est une première en France, le combat n'est pas nouveau, et les développeurs d'iptables et de busybox ont déjà initié de nombreuses procédures similaires à celle-ci à l'encontre de société comme Verizon, Bell, Monsoon Multimedia ou Xterasys. Chacune de ces affaires a fait l'objet d'une transaction au terme de laquelle la société incriminée s'est engagée à se mettre en conformité avec la licence GNU/GPL ainsi qu'a compenser financièrement les développeurs.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Sono Sion, la voiture électrique rechargeable à l'énergie solaire, sera construite dans des usines suédoises
L'app e-santé Google Fit est disponible sur iOS
Airbnb veut produire des émissions pour inviter les voyageurs... au voyage
Démonté sur YouTube, le Huawei P30 montre son zoom périscopique
5G : Theresa May ignore les États-Unis et autorise Huawei (partiellement)
Tesla accuse une perte nette de 700 millions dans ses résultats financiers du 1er trimestre
Honor perd un prototype dans un train en Allemagne et offre 5000 € pour son retour
Comparatif 2019 : quel est le meilleur vidéoprojecteur ?
🎯 French Days 2019 : plus que quelques heures avant le Black Friday à la française !
Apex Legends : EA cesse de payer les streamers, les diffusions baissent de 75% sur Twitch
 Ford investit 500 millions dans Rivian : un nouveau véhicule électrique en approche
Peu avant sa sortie, Days Gone annonce déjà son premier DLC (mais il est gratuit)
Microsoft publie d'excellents résultats trimestriels, encore une fois portés par le cloud
Le design des Google Pixel 3a a fuité et surprise... vous n’allez pas être surpris !
Apple : les claviers de MacBook désormais réparés en une journée ouvrée ?
scroll top