SFR expérimente le femtocell 3G sur ses Neufbox

18 novembre 2008 à 15h57
0
Frank Esser, le PDG de SFR, annonçait dernièrement vouloir être le premier opérateur mobile européen à intégrer la technologie « femtocell » dans ses réseaux. Fort du rachat de l'opérateur Internet Neuf Cegetel, et de la sortie de sa « Neufbox par SFR », de premières offres commerciales liées à son utilisation devraient voir le jour en début d'année prochaine.

Le « femtocell » se propose d'installer une mini antenne 3G/3G+ au cœur d'une passerelle résidentielle ADSL, une piste qui permettrait notamment aux opérateurs d'offrir des accès 3G domestiques illimités. Mais pas uniquement. Cela permettrait également d'améliorer la couverture réseau à l'intérieur des bâtiments ou encore de créer de véritables portails locaux d'accès à l'information.

0118000001774840-photo-femtocell-sfr-neuxbox.jpg
0118000001774842-photo-femtocell-sfr-neuxbox.jpg

« Adaptateur femtocell et Neufbox de SFR »

Plus atypique en terme d'usage, SFR nous précise également travailler sur des systèmes de gestion de présence, permettant de savoir via les mobiles qui tentent de se connecter à ce point d'accès 3G qui s'approche d'une zone donnée. Car le second opérateur mobile français expérimente en effet depuis quelques semaines cette technologie sur ses dernières Neuf/SFR box. Pour cela, c'est un adaptateur « femtocell » qui doit être relié à la box ADSL de SFR par un câble Ethernet et sur le secteur pour fonctionner correctement.

« L'objectif est pour le moment de faire en sorte que tous les services locaux fonctionnent sans problème particulier. Par la suite nous optimiserons l'utilisation de ces réseaux femtocell pour tester de nouveaux services », nous précise-t-on chez SFR. En terme de modèle économique, l'opérateur réfléchit encore à plusieurs solutions dont l'une consistant à facturer différemment le mobinaute suivant qu'il accepte de partager ou non son réseau « femtocell » avec d'autres utilisateurs du service. De quoi permettre d'améliorer à moindre coût la couverture de haut-débit mobile de SFR sans investir dans de coûteuses antennes 3G ?

Selon les analystes de « Informa Telecoms & Media », cette technologie, si elle est bien déployée, pourrait permettre d'économiser 5 milliards de dollars aux opérateurs mobiles en terme de couverture et d'infrastructure réseau. Ce sont 40 millions de box femtocell qui devraient être mises sur le marché d'ici 2013.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Hervé Novelli ouvre le site dédié aux « autoentrepreneurs »
Dream G2 : le chinois Sciphone s'apprête à lancer un nouveau smartphone Android
Clubic monte le son avec Music Maker 15 et Sequel 2
Bientôt, le 3,9G : l'Internet mobile entre 100 et 300 mbit/s
TSMC débute la production de masse de puces 40 nm
«Rénover le copyright, un impératif de l’économie numérique», une tribune de D. Ettighoffer
IDC:
Des PC Core i7 pour joueurs fortunés chez Alienware
AiGuru SV1 : Un visiophone Skype chez Asus
Facebook prépare une nouvelle version Blackberry de son logiciel mobile
Haut de page