Yahoo facilite la géolocalisation avec Fire Eagle

14 août 2008 à 15h45
0
00F0000001459960-photo-logo-yahoo-bang.jpg
Yahoo a officialisé hier Fire Eagle, une plateforme de partage d'informations de géolocalisation. Elle permet à ses utilisateurs de centraliser leurs positions géographiques et d'interagir avec de nombreux services externes. Le géant de l'internet a mis à disposition des développeurs un ensemble d'outils qui permettent de dialoguer avec le service. Aussi Fire Eagle n'est pas à proprement parler un énième réseau social autonome, il a pour vocation de fonctionner de concert avec d'autres services, dans l'optique d'aider tout un chacun à trouver des amis, un service ou des informations en fonction de l'endroit où il se trouve.

Il est ainsi possible, par exemple, d'envoyer ses coordonnées géographiques depuis un téléphone mobile équipé d'une puce GPS et de partager automatiquement avec plus ou moins de précision sa position sur Pownce (un service de micro-blogging équivalent à Twitter), de trouver un restaurant à proximité avec Lightpole et d'échanger messages et photos avec les personnes les plus proches en utilisant ZKOUT. D'autres applications comme eKit ou Map My Tracks permettent de tenir à jour une feuille de route.

En somme, Fire Eagle n'apporte rien de révolutionnaire si ce n'est qu'en centralisant l'information et en mettant à disposition des outils clés en main, il facilite l'échange d'informations de géolocalisation tout en encourageant le développement de nouveaux usages. Le service de Yahoo permet de gérer finement la confidentialité des informations en permettant de choisir avec quelle précision sa position est partagée, en allant des coordonnées exactes jusqu'à la coupure.

000000C801545754-photo-page-d-accueil-de-fire-eagle.jpg
000000C801545756-photo-ma-position-sur-fire-eagle.jpg
000000C801545758-photo-options-de-confidentialit-sur-fire-eagle.jpg
Page d'accueil, positionnement et options de confidentialité sur Fire Eagle.


Suite à une phase de bêta fermée, le service est désormais ouvert à tous, et bien qu'il ne soit pour le moment disponible qu'en anglais, il est utilisable de n'importe quel endroit de la planète.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Interface TouchFLO 3D et technologies open sources
NVISION 08, premier salon NVIDIA : interview
Intel se satisfait des ventes d'Atom (MaJ)
Intel livre les spécifications du SuperSpeed USB
Fabien Gandon, Edelweiss:
OpenXML passe au standard ISO 29500 pour de bon
Creative X-Fi Titanium en test sur Clubic
Un boitier pour la Xbox 360 chez Lian-Li
Des problèmes de 3G sur les iPhone… 3G ?
Alcatel-Lucent: trois contrats sur trois continents pour au moins 700 millions$
Haut de page