Après un arrêt forcé à cause du coronavirus, Netflix rouvre ses studios

07 mai 2020 à 09h45
0
Netflix codes secrets.jpg

La multinationale, qui avait stoppé la production en mars dernier, entame une prudente reprise assortie de mesures sanitaires.

En quelques mots

  • The show must go on. Un peu moins de deux mois après avoir mis en pause la production de films et séries face à la crise du coronavirus, alors que les plateaux de tournage fermaient les uns après les autres outre-Atlantique, Netflix vient d’annoncer la reprise des opérations. Ce qui signifie que les créateurs des licences les plus célèbres de la plateforme, dont Strangers Things et Succession, vont progressivement pouvoir se remettre au travail, pour le plus grand bonheur des fans.
  • Hollywood s’adapte à l’épidémie. Des tournages ont déjà démarré au Japon, en Corée du Sud et en Islande, selon Netflix. D’autres doivent reprendre en Suède dans le courant du mois de mai, et en Norvège durant le mois de juillet. L’annonce ne constitue toutefois pas vraiment un retour à la normale. Parmi les mesures de précaution mises en place pour limiter les risques, la multinationale a mentionné des contrôles quotidiens de la température des employés, des repas distribués dans des boîtes plutôt que sur un buffet commun, et du matériel jetable pour le maquillage des acteurs. Masques, gants et gel antibactérien sont également mis à disposition sur les plateaux.
  • Les producteurs naviguent à vue. Les équipes se tiennent également prêtes à cesser immédiatement la production si une personne venait à être diagnostiquée positive sur le plateau. Au sein de l’industrie cinématographique, l’idée n’est désormais plus d’attendre la fin de la crise, qui pourrait durer un moment, mais de trouver les moyens de composer avec cette dernière, quitte à improviser. Ted Sarandos, en charge des contenus chez Netflix, a ainsi confié dans une interview au Los Angeles Times que le fait de tourner dans le monde entier permettait à son entreprise de reprendre la production dans les zones les moins touchées. Il a toutefois également précisé que les scènes impliquant une large foule ou des « moments intimes » devraient pour l’heure être remises à plus tard.
Modifié le 07/05/2020 à 11h03
0
1
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vraiment efficace le toit solaire de Tesla ? Une famille fait le bilan après trois mois d'utilisation
Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
Selon Epic Games, la PS5 est
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Pour Steve Sinofsky, ex boss de Windows, le Mac sous ARM sera
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total
scroll top