Inde : RIM, Nokia et Apple seraient mêlés à une affaire d'espionnage

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000004862228-photo-rinoa.jpg
L'armée indienne aurait négocié des accords permettant de pouvoir accéder aux données transitant sur les réseaux de RIM, Nokia et Apple.

La semaine dernière dernière nous rapportions qu'un groupe de hackers baptisé Dharmaraja avait réussi à pénétrer au sein des serveurs de l'armée indienne afin de récupérer le code de certaines applications dont Norton Antivirus. Il semblerait que d'autres découvertes aient été faites.

En effet, une série de documents de communication interne rapportés par le blog américain ZDnet révèlent l'existence d'un groupe identifié sous le nom de RINOA qui aurait signé des accords pour sa présence en Inde. Le terme « RINOA » serait en fait un acronymes pour RIM, Nokia et Apple. Ces derniers auraient permis à l'armée indienne d'accéder à des données pour espionner les échanges entre les membres de l'USCC, une commission sino-américaine visant à superviser les relations économiques entre les Etats-Unis et la Chine et dressant des rapports annuels au Congrès américain.

Ce programme d'espionnage aurait porté ses fruits et nous retrouvons ainsi des extraits de courriers électroniques de différents membres de cette commission comme Carolyn Bartholomew, Michael Danis ou Larry Wortzel. Les documents en question ont été publiés sur cette page.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Emploi : avec sa v3, Remixjobs confirme ses ambitions
Bientôt une app XBox Live sur Android ?
Spotify s’apprêterait à limiter son service aux Etats-Unis
AIM Preview : l'archivage des conversations un peu trop abusif ?
Free Mobile, c'est pour demain (MàJ)
CES 2012 : de l’AirPlay et une radio avec écran tactile chez Pure
L'OTAN est encore victime de pirates
Scanner iPad, guitare et manette de jeu iPhone : ION fait dans le ludique
CES 2012 : l’AR.Drone 2.0 de Parrot passe à la HD !
La NASA ouvre un répertoire de code open source
Haut de page