🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Le Conseil d’État a finalement validé la création de Salto

09 novembre 2021 à 13h42
11
Salto © © Salto
© Salto

La plateforme de streaming vidéo Salto vient tout juste de fêter son premier anniversaire, mais ses premiers pas ont été plus que mouvementés.

Finalement, le Conseil d'État a rejeté les accusations d'entente commerciale entre les trois groupes audiovisuels formulées par l'opérateur Free.

Des débuts compliqués pour le service SVoD français

Le service, né de l'alliance entre les groupes TF1, France Télévisions et M6, a pris un retard très important lors de son développement et a dû notamment attendre l'accord de l'Autorité de la concurrence avant de voir officiellement le jour.

Les trois acteurs ont du montrer patte blanche en s'engageant à limiter au strict minimum l'échange de données commerciales et à veiller à ce que les dirigeants en charge de la plateforme de SVoD ne participent pas aux achats de programmes ou à la distribution des chaînes pour leurs actionnaires respectifs.

Free ne croit pas à ce contrat vertueux qui lie les trois industriels et a saisi le Conseil d'État pour faire casser l'accord obtenu auprès de l'Autorité de la concurrence. Le rapporteur public en charge du dossier, Laurent Cytermann, semblait suivre l'avis de l'opérateur, mais la haute juridiction a finalement tranché en faveur de Salto et estimé que les restrictions mises en place par les trois groupes médias sont suffisantes.

Salto peut donc continuer son petit bonhomme de chemin, même si son développement s'avère compliqué dans un contexte ultra concurrentiel. Le service franco-français compterait aujourd'hui entre 350 000 et 450 000 abonnés, dont une part non négligeable de clients en période d'essai gratuite. L'entreprise aurait perdu 40 millions d'euros au premier semestre 2021 et s'attend à 100 millions de pertes au total durant cette année.

Salto
  • Tous les programmes des groupes TF1, M6 et France Télévisions
  • Quelques séries et émissions disponibles avant leur diffusion
  • Quelques séries exclusives et de nombreux classiques

Après un développement qui a pris son temps, Salto ne créé pas la surprise mais reste une alternative solide pour tous les amateurs de productions françaises. La peinture est encore fraiche, l'interface peut paraitre confuse au premier abord et le catalogue comporte encore quelques trous mais Salto a du potentiel et pourrait devenir une plateforme complémentaire aux acteurs US historiques.

Après un développement qui a pris son temps, Salto ne créé pas la surprise mais reste une alternative solide pour tous les amateurs de productions françaises. La peinture est encore fraiche, l'interface peut paraitre confuse au premier abord et le catalogue comporte encore quelques trous mais Salto a du potentiel et pourrait devenir une plateforme complémentaire aux acteurs US historiques.

Source : Capital

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
10
Domotique94
Salto c’est pas terrible, j’ai pris initialement pour regarder 3-4 contenus qui m attiraient. Bilan après plus de 6 mois, peu d’ajout de séries récentes internationales, si on compare à Netflix, prime vidéo par exemple, et même Apple tv+ qui s’il a moin de contenu (en même temps un peu moins cher) à un contenu de bien meilleure qualité. Je vais me désabonner bientôt, et je pense que je ne serai pas le seul, si on enlevé les abonnés en mois gratuit il va rester vraiment peu de monde. Et que l’outil est lourdingue par rapport à ses concurrents (et je ne parle même pas de la résolution d’affichage…).
Alpach93
«&nbsp;Tous les programmes des groupes TF1, M6 et France Télévisions<br /> Quelques séries et émissions disponibles avant leur diffusion&nbsp;»<br /> Y’a pas tout le contenu depuis le début, seulement les dernières diffusions et ça c’est vraiment décevant. (ex: Koh lanta, on a que la dernière saison).
molotofmezcal
Même si ses doutes sont légitimes , Free gaspille ses ressources.<br /> Dès le départ il y avait de forte chance que Salto ne soit pas un succès.<br /> Tant qu’ils ne proposent pas une offre gratuite (pour la tv en direct par exemple, comme Molotov.tv), et qu’ils n’agrègent pas d’autre contenus à l’instar de Canal, je ne vois pas vraiment quel est leur plus value comparé à la concurrence.<br /> Ca m’étonnerait fortement que leurs abonnés ont Salto en unique service de SVOD (1er choix donc), à mon avis plutôt en 2eme/3eme.
norwy
Salto est un succès dans le sens où son contenu ne se retrouve pas à renforcer la concurrence Netflix, Prime &amp; co.<br /> Soit vous regardez l’aspect culturel et français, soit vous regarder dans votre poche quel que soit le fournisseur de contenu.<br /> A vous de choisir qui vous voulez soutenir ! Pour moi, la question est vite répondue
Felaz
C’est clairement un projet «&nbsp;défensif&nbsp;» des chaînes françaises, pas sûr qu’il y ait plus d’ambition que cela sur la plateforme Salto en elle même…
soixante
j’ai du mal à regarder l’aspect français de salto alors que tout est hébergé sur AWS
MisterDams
Il est clair que si Salto proposait le direct en OTT gratuit comme le fait Motolov, ils auraient pu capter beaucoup plus de monde. Par exemple afficher des notifications sur les Live pour regarder d’autres épisodes d’une série à la fin d’un épisode… avec un Paywall derrière. Un truc que Molotov fait déjà à sa façon.<br /> Ils ont pas non plus pour but de rivaliser avec Netflix et s’attendaient certainement pas à être rentables la première année. Par contre si le déficit est de 100M sur l’année contre 40M au T1, ça veut dire que ça se creuse <br /> Faut dire que la stratégie est parfois étonnante. Prenons l’exemple de Candice Renoir qui, quoi qu’on en pense, fonctionne très bien en audience sur France TV.<br /> Ils ont choisi d’interrompre la diffusion TV en milieu de saison, en incitant à regarder la suite sur Salto en «&nbsp;avant-première&nbsp;»… En soit pourquoi pas, ça apporte de l’exclusivité.<br /> Par contre, les épisodes ont déjà été intégralement diffusés en Belgique plusieurs mois avant la diffusion FR. Ils auraient logiquement dû mettre à dispo sur Salto dès ce moment-là, pas au moment où la diffusion de la saison commence à la TV française.<br /> J’imagine qu’il y a tous les sujets contractuels sur les co-productions, parfois signés avant même la création de Salto. Mais pour séduire des abonnés qui payent déjà Disney+ ou Netflix, il va falloir faire mieux que ça.
norwy
En même temps, ils auraient tout mis chez OVH, tous les épisodes de Joséphine Ange Gardien seraient partis en fumée, le cauchemar…
stack
Salto s’est pris à trois fois si je ne me trompes pas, la raison la concurrence, le coût… Il en résulte que cette plateforme est un échec à venir. Quelques nouveautés vont apparaître mais c’est une goûte d’eau, c’est pour cela que les chaines se lancent seul dans leur propre plateforme sans publicité, TF1 et M6. Quand la France comprendra qu’elle n’est pas à la hauteur et qu’il faut arrêter de dépenser de l’argent à la poubelle. Nous sommes en France avec des règlements, des procédures à n’en plus finir, qui ne donnent pas envie de créer, de rattraper le retard de plus de 10 ans sur un certain grand pays, USA.<br /> Je laisse deux années supplémentaires maximum avant de fermer sauf accident de route dans deux ans.
Domotique94
J’adore lire certaine personne dire que soutenir Salto est soutenir la tv et contenus français. Le problème en plus des choses que j’ai dit et signalé dans mon premier post concernant ce service de streaming, est que payer autant par mois pour n’avoir principalement que du replay (et en plus pas dans sa globalité) de ce qui est passé sur les chaînes en clair, beaucoup de séries françaises (assez souvent soit date soit à la qualité douteuse car à ce niveau là je préfère les séries française de canal) mais sur le reste ils ne font qu’essayer de se défendre et suivre le train du streaming enclenché depuis quelques années par leur concurrents ils n’ont aucune plus value face à eux, que ce soit en terme de catalogue, de qualité de catalogue, de qualité d’image, ils ne sont même pas fichu sur la vignette de la plupart de leur contenu d’affiche l’année de sortie et la durée du contenu. Ils ont fait le travail minimum alors que la concurrence est déjà très bien implantée en France. A titre d’exemple Netflix c’est 8 millions d’abonnés dans le pays (prêt de 20 fois plus). Sachant qu’étant encore une plate-forme jeune Salto bénéficie encore beaucoup d’abonnés mois gratuit, et que vu le faible renouvellement des contenus un faible pourcentage va se convertir en abonnés sur la durée.
wackyseb
Salto c’est du replay voir 1 épisode d’avance. Youhou, super …. Allez au revoir
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Les meilleures bandes originales de séries TV
La sympathique série Superman & Lois arrive avant Noël en France
Star Trek: Discovery : finalement, la saison 4 sera de retour à l'international
Consécration pour le Futuroscope, qui remporte un prix international de prestige pour son dernier spectacle
Gaming et challenge : le Téléthon 2021, ça se passe aussi en ligne
Arcane : qui l'eût cru ? Une saison 2 est déjà en cours de production
Matrix Resurrections affiche son casting
Star Trek Discovery : vous attendiez la saison 4 sur Netflix vendredi ? Mauvaise nouvelle...
Harry Potter : pour les 20 ans, une réunion spéciale se prépare
The Expanse lâche le trailer de son ultime saison sur Prime Video
Haut de page