Belgique : avec le rachat de Voo, Orange crée les conditions d'un oligopole défavorable aux consommateurs

29 novembre 2021 à 16h50
11
Orange © ksokolowska / Shutterstock.com
© ksokolowska / Shutterstock.com

Si le rachat de Voo par Orange se concrétise, les conséquences pour le consommateur pourraient être intéressantes ou contraignantes. L’association de consommateurs Test Achats se dit inquiète.

Nethys, la maison mère de l’opérateur Voo, est en négociation actuelle exclusive avec le géant Orange pour la vente de sa filiale. Pour l’heure, les deux acteurs se contiennent de dévoiler quoi que ce soit à la presse.

Un positionnement prometteur

Ce n’est pas la première fois qu’une proposition de rachat de la filiale Voo est présentée à Nethys. En effet, le fonds d'investissement américain Providence avait émis une offre entre 1,1 et 1,2 milliard d'euros lors d’une tentative de rachat qui n’a finalement pas vu le jour. En 2021, la valorisation de Voo a été estimée à 1,8 milliard d'euros.

Autant dire que la filiale belge d’Orange a décidé de mettre le paquet en proposant d’acquérir 75 % des parts (moins une action) appartenant au groupe Nethys. Un investissement justifié par la position délicate dont souffre Orange aujourd’hui vis-à-vis de ses concurrents. La société ne dispose pas de son propre réseau et est donc contrainte de louer des infrastructures concurrentes telles que Voo et Telnet pour son fonctionnement.

L’éventuelle reprise de Voo permettrait à Orange de proposer des packs domestiques internet et TV tout en ayant un contrôle total de cette offre et du réseau client. Celle-ci aurait comme conséquence de rétrécir le champ de la concurrence avec uniquement deux opérateurs au lieu des trois actuels.

À quoi doit s’attendre le consommateur

Cette acquisition pourrait avoir de multiples conséquences pour le consommateur. La première impactera certainement les cartes SIM des clients Voo qui se verront changer de réseau. Ensuite vient la question importante du prix des services. Réduire la concurrence implique de réduire la pression sur les tarifications et donc une hausse éventuelle des prix et des offres moins avantageuses pour le client.

Une éventuelle conséquence positive serait la modernisation du réseau du câble de télédistribution par son nouveau propriétaire, ce qui permettrait aux habitants des villages de Wallonie de bénéficier du haut débit par exemple.

L’association de consommateurs Test Achats rappelle que la Belgique est déjà mauvaise élève au classement européen des prix des télécoms, en proposant de moins en moins de choix à ses citoyens. Cette mutation du marché Belge à un quasi-duopole, qui suivrait la disparition de Voo, devra être réfléchie. L’association espère du gouvernement actuel des décisions qui permettraient au marché belge de devenir plus compétitif.

Source : La Libre

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
7
vVDB
S’il n’y a deux fournisseurs actuellement ça ne changera donc rien.<br /> Ça va passer de 2 à 2…<br /> Avez vous vu des fonds avoir une logique industrielle ? Ils sont là pour valoriser financièrement l’entreprise.<br /> La Belgique est en retard alors que la densité est forte…
Blackalf
En retard sur quoi ? ça fait plusieurs années que j’ai une excellente connexion à 400 Mbps, et sans la fibre. Et j’aurais prochainement accès si je le souhaite à une connexion 1 Gbps qui commence à être déployée dans les grandes villes, toujours via le câble.
djoul6
L’article comporte des erreurs.<br /> La « position délicate » est inversée.<br /> Orange a son propre réseau mobile, VOO n’en a pas et loue donc le réseau mobile de Base (Telenet)<br /> Voo lui a son propre réseau de télédistribution, et orange propose le service TV / internet fixe, via le réseau fixe de Voo.<br /> Les acteurs mobiles passeraient alors de 4 à 3 (hors opérateurs vituels) : Proximus (opérateur historique), Orange, Base, Voo<br /> Les acteurs TV / Internet fixe (hors opérateurs virtuels), passeraient alors de 3 à 2 : Proximus, Voo, Orange<br /> La « modernisation du réseau de télédistribution » est également fausse, le réseau actuel de Voo propose déjà du 400mbit pour toute la population<br /> La vraie problématique en Belgique, ce sont les coût prohibitifs, qui eux par contre ne bénéficieront pas de cette disparition d’un acteur sur le marché …
Blackalf
djoul6:<br /> La « modernisation du réseau de télédistribution » est également fausse, le réseau actuel de Voo propose déjà du 400mbit pour toute la population<br /> En fait, il y a en cours une petite modernisation, celle qui permettra d’avoir la connexion 1 Gbps dont je parlais plus haut. ^^<br /> Je fais le test de temps à autre et elle est déjà disponible dans le centre de Charleroi, pas très loin de chez moi. Ca me coûtera plus cher, c’est sûr, mais quand on re-télécharge régulièrement ses jeux sur Steam/Uplay/Origin comme moi, c’est intéressant d’avoir une vitesse multipliée par 2,5. <br /> Ceci dit, c’est vrai que les abonnements sont chers en Belgique, mais le service est à la hauteur, du moins chez Voo : j’ai (et des voisins aussi) eu un seul vrai problème en 14 ans, et il a été assez rapidement réglé…ils ont remplacé des câbles et boîtiers sur les façades des maisons, ainsi que les amplis et modems chez tous les clients.
djoul6
Oui bien sûr, il y aura toujours des évolutions, mais l’article dit : « Une éventuelle conséquence positive serait la modernisation du réseau … ce qui permettrait aux habitants des villages de Wallonie de bénéficier du haut débit par exemple » !<br /> C’est donc à cela que je réponds, car on est quand même très loin d’avoir besoin de « moderniser » le réseau pour bénéficier du « haut débit », personnellement j’habite un village reculé à la campagne dans la province la moins dense de Belgique, et j’ai du 400mbits, et il me semble que ces débits sont généralisés même dans les « villages de Wallonie » donc !
Blackalf
Je comprend, mais il est courant qu’on tente de minimiser ce qui se fait en Belgique, on a un peu l’habitude et ça ne nous empêche pas de dormir.
SlashDot2k19
Il n’y a pas un système pour empêcher la formation des monopoles ?
Koin-Koin
En même temps, est-ce bien raisonnable pour Orange de se lancer dans le pétrole ?
Blackalf
SlashDot2k19:<br /> Il n’y a pas un système pour empêcher la formation des monopoles ?<br /> On ne peut sans doute pas parler légalement de monopole tant qu’il y a au moins deux entreprises en concurrence, ce ne serait le cas que s’il y n’en avait qu’une seule qui contrôle tout le marché dans un domaine quelconque.<br /> Par exemple AMD/Nvidia : aucun des deux n’a le monopole des cartes graphiques, ou AMD/Intel : aucun des deux n’a le monopole des cpu’s. ^^
SlashDot2k19
Ah oui j’ai confondu oligopole et monopole
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Google poursuivi en justice par d’anciens employés pour avoir violé son propre code d’honneur
Amazon et Apple condamnés à une lourde sanction pour entente anticoncurrentielle
Microsoft veut économiser presque 6 milliards de litres d'eau dans ses data centers
Microsoft promet d'améliorer la réparabilité de ses appareils... un jour
Microsoft en cours d'acquisition de RiskIQ, spécialiste de la cyber-sécurité pour $500 millions
Une plainte contre Google pour discrimination salariale est devenue un recours collectif représentant 10 800 femmes
Logitech annonce une année fiscale 2021 exceptionnelle, la meilleure depuis... toujours
Apple en hypercroissance sur ses derniers résultats
Alphabet : des résultats financiers records grâce à la publicité, Google Cloud et YouTube
Arrêté par le FBI, il voulait faire sauter un centre de données d'Amazon
Haut de page