Le FBI lance une enquête sur la faille AT&T

01 juin 2018 à 15h36
0
Ce jeudi, nous apprenions que le groupe de hackers français Goatse Security avait découvert une faille sur le site Internet de l'opérateur américain AT&T. Via ce site, il était possible de récupérer les informations de tous les clients possédant un iPad. Par cette méthode, des hackers auraient récupéré des informations confidentielles de 114.000 clients. Du coup, le FBI a décidé de mettre les mains dans le cambouis.
00A0000003269332-photo-ipad.jpg

A en croire le porte-parole du FBI, Lindsay Godwin s'inquiète des « intrusions informatiques menant à des cyber-menaces potentielles ». Si cette enquête ne vise pas directement Apple, elle a pour but de tirer au clair la raison pour laquelle des adresses e-mail ont été exposées à cette faille. A la loupe, la vulnérabilité permettait, via un script, de retourner une adresse e-mail associée à l'identifiant unique de chaque iPad (ICC-ID).

De son côté, l'opérateur AT&T s'est excusé et a assuré qu'il communiquerait avec tous les utilisateurs dont les adresses ont été interceptées. Pour sa part, Apple n'a pas commenté cet épisode.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Vidéos en ligne : Kewego mise sur les réseaux sociaux
LG : pas moins de 20 smartphones Android en 2010
Asus Eee PC 1201K : avec le K de
Hadopi : Orange propose un logiciel de sécurisation inutile à 2 euros par mois
Hadopi : Les ayants-droit ont le feu vert pour prélever les adresses IP
Twitter rachète Smallthought Systems
Google retire le diaporama de sa page d’accueil personnalisable
Insolite : une machine à espresso compatible avec Android
Windows XP : bientôt privé de nouveaux netbooks
[Silicon Valley] Stéphane Alisse, Ubifrance : « Il faut adopter les usages américains »
Haut de page