Google travaille à Fuchsia, un nouvel OS open source

16 août 2016 à 14h14
0
Google travaille en arrière-plan à la création d'un nouveau système d'exploitation surnommé Fuchsia. La documentation de ce projet open source révèle une approche hybride, ciblant aussi bien les ordinateurs que les objets du quotidien.

Un nouveau système d'exploitation pour les fédérer tous ? Google a publié sur Github les sources d'un projet open source baptisé Fuchsia, censé déboucher sur la conception d'un système d'exploitation. Les premiers détails révélés par la documentation intriguent : à la différence d'Android ou de Chrome OS, Fuchsia ne repose pas sur Linux, mais sur un nouveau noyau baptisé LK, pour Little Kernel.

Tel qu'il est présenté, ce micro-noyau se destine au monde de l'embarqué. Il cible des machines amenées à gérer un ensemble fermé de tâches et de périphériques, est présenté comme une alternative aux logiciels commerciaux que sont FreeRTOS ou ThreadX.

Sur les bases de LK, Google ambitionne de développer un second noyau, Magenta, qui lui servira à faire tourner Fuchsia sur les machines polyvalentes dotées d'une quantité significative de mémoire vive (ordinateur, smartphone ou autre). « Les fondations de Magenta reposent sur LK mais les couches supérieures sont nouvelles. Magenta intègre par exemple le concept de processsus, alors que LK ne le fait pas », précise la documentation.

08524594-photo-google-fuchsia.jpg

C'est la combinaison de ces deux noyaux qui donnerait naissance à un nouveau système d'exploitation, d'ores et déjà ouvert à la prise en charge du langage de programmation DART ou de JSON. « Pink + Purple == Fuchsia (a new Operating System) », résume de façon poétique l'introduction du projet sur Github. Mais quelle en sera la finalité ?

Google n'a pour l'instant pas commenté cette initiative, ce qui laisse donc la porte ouverte à toutes les spéculations, comme l'hypothèse d'un nouvel environnement unifié débarrassé des contraintes inhérentes au noyau Linux ou à Java, amené à terme à supplanter Android, Chrome OS et les autres projets de moindre envergure destinés à l'Internet des Objets...

Les amateurs pourront explorer les sources du projet sur Github ou sur Google Source.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Le jeu de rôle anti-Brexit
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
Un timbre en édition limitée pour célébrer les 50 ans du premier pas sur la Lune
Netflix dévoile des résultats en baisse, notamment dans les pays où les tarifs ont augmenté

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top