QNX s'inviterait aussi sur les smartphones de RIM

Par
Le 30 septembre 2010
 0
00c8000003420710-photo-blackberry-rim-sq-logo-gb.jpg
Lundi dernier, Research in Motion a présenté sa toute première tablette multipoint. Baptisée le PlayBook, cette dernière embarquera un processeur multi-coeur cadencé à 1GHz et tournera sur QNX, un système d'exploitation basé sur UNIX. Racheté par RIM en avril dernier pour 200 millions de dollars, QNX se trouve généralement en tant que système embarqué ; en ce sens il se positionne face à LynxOS ou Windows CE.

Au cours d'un entretien recueilli par Bloomberg, Alan Brenner, vice-président de la division BlackBerry Platform, explique qu'à l'avenir le système pourrait être également porté sur les smartphones BlackBerry même si pour l'instant rien à ce sujet n'a été officialisé. Selon une source proche de cette affaire, pour sa tablette la firme canadienne n'a pas souhaité utiliser la dernière version de son système BlackBerry 6 car ce dernier aurait été jugé relativement limité pour les développeurs.

Parmi les clients de QNX nous trouvons entre autres l'armée américaine, la NASA, Lockheed Martin, ou encore Boeing. Le système trouva sa place dans les satellites militaires, les système GPS des soldats mais également au sein des dispositifs électroniques de BMW, Audi, Land Rover, Porsche ou encore General Motors. La flexibilité de QNX devrait alors permettre à RIM d'offrir de meilleurs outils pour les développeurs et rattraper son retard face à Apple et Google. En dévoilant sa tablette, Mike Lazaridis expliquait que cette dernière serait compatible avec les technologies du HTML5, Flash 10.1, Adobe AIR, POSIX, OpenGL ainsi que Java.

Avec QNX, Research in Motion tirera surtout parti du succès des autres systèmes mobiles. Tylard Lessard, vice-président chargé des relations avec les développeurs chez RIM, déclare : « Simplifions-nous la tâche pour les développeurs souhaitant porter une application initialement conçue pour Android, iOS ou les autres systèmes Linux ? Oui absolument. C'est très bien de pouvoir profiter d'une expérience de développement ». Cela devrait donc donner un nouveau coup de souffle au BlackBerry App World qui contiendrait environ 10 000 applications contre 250 000 pour l'App Store d'Apple et environ 80 000 sur l'Android Market.

0226000003601444-photo-qnx-dev.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Système d'exploitation (OS)

scroll top