Windows Live Messenger arrivera lundi sur Android (màj)

11 avril 2011 à 11h38
0
Microsoft publiera lundi sur l'Android Market le premier client officiel dédié à Windows Live Messenger, son client de messagerie instantanée. Avec une interface volontairement proche de la version PC du logiciel, il permettra d'interagir avec ses contacts, quel que soit le terminal avec lequel ces derniers se connectent au service.


Mise à jour : l'application est désormais disponible, et référencée sur la version Web de l'Android Market.

Publication initiale, vendredi 8 avril, 16h :

Les possesseurs de smartphone Android auront donc dès lundi la possibilité de télécharger gratuitement le premier client officiel Windows Live Messenger, lequel permettra de converser par écrit depuis son téléphone avec ses contacts habituels. L'application, dont l'apparence reprend les codes esthétiques de la version PC, permet également de gérer ses contacts (ajout, blocage, etc.), ainsi que d'accéder à sa liste d'émoticônes personnalisée. Elle prend également en charge la mise à jour du statut ou de la photo de profil, ainsi bien sûr que l'affichage des informations publiées par ses contacts.

Volontairement simple, WLM pour Android s'articule autour de deux onglets. Le premier, qui correspond à la fenêtre principale du client PC Windows Live Messenger, affiche la liste des contacts, avec gestion des groupes ou de la présence en ligne. Le second recense toutes les conversations engagées, ces dernières pouvant accueillir plusieurs correspondants. Un accès direct à la version mobile de la messagerie en ligne Hotmail est intégré à l'interface.

00C8000004157448-photo-windows-live-messenger-android.jpg
00C8000004157450-photo-windows-live-messenger-android.jpg

Légère, avec un poids au téléchargement de moins de 1 Mo, l'application est compatible avec tous les terminaux équipés d'Android 1.6 ou d'une version plus récente, jusqu'au 3.0 dédié aux tablettes tactiles, qui profiteront donc d'un affichage adapté. Elle sait également tirer parti des notifications push, ainsi que du multitâche.

Elle fait en revanche l'impasse sur des fonctionnalités plus avancées telles que la conversation audio (VoIP) ou la visioconférence. « Dans ce domaine, nous sommes plutôt dans une optique de partenariat avec les opérateurs, justifie Benoit Roumagère », responsable marketing des services mobiles de Microsoft France, « on ne veut pas risquer de pénaliser l'utilisateur, en lui proposant un service qui pourrait lui valoir de mauvaises surprises sur sa facture ».

Le transfert de fichiers ou la synchronisation avec les services Windows Live comme Skydrive sont également aux abonnés absents pour cette première version, qui se concentre finalement sur les fondamentaux de WLM : le chat et la gestion des contacts. Plusieurs évolutions sont toutefois à attendre, promet Microsoft, à commencer par exemple par la gestion de la connexion simultanée au service depuis un PC et un smartphone Android.

00C8000004157452-photo-windows-live-messenger-android.jpg
00C8000004157454-photo-windows-live-messenger-android.jpg

Une dimension stratégique

Avec 22 millions d'internautes sur ses services Windows Live, Microsoft se doit logiquement d'accompagner la démocratisation des usages mobiles, ce qui explique ces incursions de plus en plus fréquences sur les kiosques applicatifs de concurrents tels que Google ou Apple. L'expérience iPhone se serait à ce titre révélée des plus concluantes, puisque selon Benoit Roumagère, l'application WLM proposée sur l'App Store aurait été téléchargée plus de 1,5 million de fois sur les six derniers mois de 2010.

Après l'iPhone, privilégié en raison de son exceptionnelle popularité, Microsoft a logiquement mis l'accent sa propre plateforme fin 2010, puisque c'est en octobre que sont arrivés les premiers terminaux Windows Phone 7. Android constituerait aujourd'hui le « troisième gros pilier » du marché, sur lequel il importe d'exister. Pour les autres plateformes et systèmes, l'éditeur dit pour l'instant vouloir se borner aux accords passés avec les opérateurs mobiles, qui souvent équipent leurs terminaux d'un client WLM.

Ce client Windows Live Messenger - développé par le français Miyowa comme l'application proposée sur le Windows Marketplace - sera prochainement suivi d'autres applications dédiées à MSN.fr (portail d'actualités) et à la messagerie Hotmail. « Aujourd'hui, le mobile constitue clairement pour un relai de croissance important pour notre régie publicitaire », rappelle Benoit Roumagère.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
Ovnis : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top