Google officialise Android 2.2 "Froyo", avec Flash et mode modem

Alexandre Laurent
21 mai 2010 à 11h02
0
Puissance, ouverture et fonctionnalités : si le nouvel Android dévoilé par Google jeudi à l'occasion de sa conférence I/O n'est pas une déclaration de guerre à l'encontre d'Apple et de son iPhone, la présentation à laquelle il a donné lieu aurait pu le laisser penser. « Si Google n'agit pas, nous risquons de faire face à un futur sombre dans lequel la société d'un homme, un appareil et un unique opérateur seraient le seul choix », a ainsi lâché en introduction Vic Gundotra, vice-président en charge de l'ingénierie chez Google, revenant sur l'arrivée du numéro un mondial des moteurs de recherche dans l'univers de la téléphonie mobile avant de présenter les nouveautés d'Android 2.2, nom de code « Froyo » (yaourt glacé).

Plus rapide, toujours plus connecté

00AA000003204330-photo-android-2-2-froyo.jpg
Avec Android 2.2, Google promet une augmentation significative des performances, notamment grâce à la mise en place de nouvelles options de compilation qui permettraient aux applications de s'exécuter jusqu'à 2 ou 2,5 fois plus vite qu'avec la précédente mouture du système. La firme signale également l'intégration du moteur JavaScript V8, qui serait lui aussi 2 fois plus rapide que l'existant. La gestion de la mémoire vive a enfin été revue, afin que les applications la libère plus efficacement à la fermeture. Comparée à l'actuel Android 2.1 « Eclair », la version 2.2 doit donc offrir une expérience utilisateur bien plus fluide, y compris sur des terminaux qui ne bénéficient pas d'une configuration haut de gamme.

Plus rapide, Android 2.2 se veut également plus ouvert. Google n'a logiquement pas manqué de revenir sur l'intégration de Flash Player 10.1 à son système, un point souvent pointé du doigt comme l'une des principales lacunes de l'écosystème développé par Apple. Le système profite par ailleurs pleinement des possibilités offertes par le HTML5, à commencer par l'exploitation depuis le navigateur de certains éléments matériels comme le capteur photo.

Android 2.2 se dote également d'un nouveau module permettant de partager la connexion GSM / 3G avec un autre terminal comme un ordinateur. Ce mode modem fonctionnera en USB, mais aussi en WiFi, le téléphone se comportant alors comme un hotspot capable d'accueillir jusqu'à 8 terminaux invités.

Tout à ses efforts de démocratisation, Google n'oublie pas l'univers de l'entreprise et annonce une prise en charge améliorée des fonctionnalités de Microsoft Exchange : nouvelles options de sécurité, partage des agendas avec Google Calendar ou intégration des annuaires d'entreprise devraient ainsi renforcer l'attrait d'Android du point de vue des grands comptes.

00AA000003204334-photo-android-2-2-froyo.jpg
De nouvelles interfaces de programmation « cloud to device » font également leur apparition, de façon à permettre des interactions plus poussées entre le terminal de l'utilisateur et un service en ligne. Elles permettront par exemple d'ouvrir Google Maps Navigation avec une adresse précise, récupérée en ligne, ou d'installer une application directement depuis la version Web de l'Android Market, qui elle aussi profite d'une mise à jour. Les logiciels pourront également être utilisés par le biais d'une carte mémoire externe.

L'interface enfin n'est pas oubliée, avec quelques évolutions d'importances diverses : nouvelles bulles d'aide en page d'accueil, claviers internationaux, révision de la galerie photos, nouveaux raccourcis, etc. La version anglaise du système profite enfin d'une amélioration des fonctions de reconnaissance vocale (speech to text).

Si les outils de développement (SDK) ainsi que la version de test du système sont dès à présent disponibles pour les développeurs, les utilisateurs finaux devront quant à eux attendre quelques semaines - sans plus de précision - pour profiter d'Android 2.2.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
PS5 VS Series S et X : laquelle allez-vous précommander et pourquoi ?
scroll top