Motorola aurait racheté un éditeur de Linux

01 juin 2018 à 15h36
0
0078000000623084-photo-logo-motorola.jpg
En ce qui concerne les systèmes d'exploitation mobiles, le paysage est relativement riche, de Windows Mobile, à WebOS en passant par Blackberry, Android, Bada, Symbian ou Maemo... Alors finalement, une plateforme de plus ou de moins changera-telle la donne ? C'est en tout cas ce que semble croire Motorola. Le constructeur américain viendrait en effet de racheter la firme Azingo.

Azingo développe donc un système d'exploitation pour terminaux mobiles tactiles ou dotés d'un clavier. L'OS est basé sur Linux et dispose d'un kit de développement afin de permettre aux développeurs de créer leurs propres applications. La plateforme Azingo Mobile 2.0 est embarque un navigateur basé sur le moteur de rendu Webkit et s'avère compatible avec le lecteur Flash.

Ce rachat n'a cependant pas été officialisé. Le blog Androidandme.com a en effet repéré que le développeur Yogish Kulkarni a récemment mis à jour son profil professionnel sur le réseau LinkedIn en soulignant l'acquisition. Par ailleurs, au mois d'avril, l'un des responsables de Motorola expliquait au magazine Bloomberg que la société était à nouveau prête à faire de nouvelles acquisitions.

Si la firme Azingo est bien passée chez Motorola, l'on peut alors se demander ce qu'il adviendra du partenariat entre le constructeur et Google.

0258000003172144-photo-azingo.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

VMware achète Gemstone pour renforcer sa plate-forme Java avec Salesforce
Les premiers noms de domaines non latins font leur apparition sur la toile
iPad en France : date de lancement et tarifs officiels
NEC : un système de détection de contenu illégal
Microsoft propose un petit pre-patch Tuesday de mai
Archos 7 Home Tablet : une tablette Android abordable
Le Parti pirate soutient Wawa Mania
Visa et DeviceFidelity simplifient le paiement sans contact
Wikipédia : composez votre livre avec une sélection d'articles
Cloud.com annonce Cloudstack, solutions Iaas commerciale et open-source
Haut de page