Test Dreame Z10 Pro : un aspirateur robot complet à un prix très agressif

15 janvier 2022 à 09h00
3
Dreame Z10 Pro
© Dream

Véritable tendance de ces derniers mois, la base de récupération automatique des poussières devient désormais un accessoire standard des aspirateurs robots de milieu de gamme.

Dreame Z10 Pro
  • Puissance d'aspiration
  • Navigation précise
  • Vidage automatique du bac à poussières
  • Qualité de fabrication
  • Logiciel complet sans être confus
  • Autonomie moyenne
  • Reconnaissance des obstacles difficile dans l'obscurité
  • Un seul sac fourni avec l'appareil
  • Lavage des sols totalement inutile

C'est donc au tour de la marque Dreame de proposer son aspirateur robot 2-en-1, équipé de cette base pour un entretien réduit à sa plus simple expression.

Disposant des technologies les plus courantes et usitées par la concurrence, ce nouvel appareil est-il à même de devenir l'une des références du secteur et un aspirateur incontournable pour le grand public ? Réponse dans ce test après plusieurs semaines passées en sa compagnie.

Fiche technique Dreame Z10 Pro

Résumé

Technologie de navigation
Laser, Gyroscope
Type de robot
Aspirateur robot laveur
Autonomie
120mn
Cartographie
Oui

Nettoyage

Type de robot
Aspirateur robot laveur
Niveaux de puissance d'aspiration
4
Récupération de la poussière
Avec sac
Capacité du bac à poussière
0,4l
Capacité du bac à eau
0,15l
Brosse centrale
Oui
Type de brosse
Nylon
Brosse(s) latérale(s)
1
Base aspirante
Oui
Autonomie
120mn
Capacité de la batterie
5200 mAh
Temps de charge de la batterie
4H
Batterie amovible
Non

Navigation

Technologie de navigation
Laser, Gyroscope
Cartographie
Oui
Détecteur d'obstacles
Non
Détecteur de vide
Oui
Murs virtuels
Oui
Programmable
Oui
Modes de parcours
Murs vers le centre

Connectivité

Wi-Fi
Oui
Bluetooth
Non
Zigbee
Non
Environnement(s) logiciel(s) compatible(s)
Amazon Alexa
Assistant vocal compatible
Alexa

Caractéristiques physiques

Hauteur
96,8mm
Largeur
353mm
Poids
7,8kg
Forme du robot
Disque

Design : une jolie robe grise qui habille un robot sans aspérités

Le Dreame Z10 Pro est un robot très bien assemblé, qui ne souffre d'aucun problème de conception. On a connu plus robuste ou plus premium, il est vrai, mais pour sa gamme de prix (autour des 500 euros selon les promotions en cours), pas de quoi être déçu par ce modèle très bien exécuté.

Le robot, de forme ronde, arbore un coloris gris brillant plutôt élégant dans la maison, même s'il a tendance à prendre rapidement les traces de doigts.

Test Dreame Z10 Pro © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Sur le dessus, il dispose de trois boutons permettant de démarrer un cycle de nettoyage, de rentrer à sa base, mais aussi de démarrer un nettoyage localisé sur une zone réduite. Il suffit donc de déplacer le robot manuellement, de le poser à l'endroit souhaité, puis d'appuyer sur cette touche pour démarrer une aspiration rapide.

Test Dreame Z10 Pro © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

On retrouve également le logement abritant les capteurs LiDAR, permettant la navigation de l'appareil dans le logement ainsi que la création de la cartographie.

Test Dreame Z10 Pro © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Sous l'appareil, on peut apercevoir la brosse centrale, composée de pales en caoutchouc sur lesquelles sont placés des poils en nylon pour la récupération des poussières fines. Une seule brosse latérale, à droite de l'aspirateur, est présente pour s'occuper des coins des pièces et du long des murs.

Test Dreame Z10 Pro © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Le réservoir à poussières se situe lui sous le capot. Il est d'une contenance de 400 mL, un peu faible pour les maisons les plus encombrées ou pour les propriétaires d'animaux à poils longs, mais qui est bien aidé par la base de récupération des poussières.

Test Dreame Z10 Pro © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

L'accessoire est évidemment bien plus haut qu'une base de chargement classique puisqu'il intègre un moteur ainsi qu'un sac de récupération des poussières. Dreame indique qu'il est nécessaire de le remplacer tous les deux mois, dans le cadre d'un nettoyage quotidien.

Test Dreame Z10 Pro © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Un sac est d'ailleurs fourni dans la boite et une diode, présente sur la base, vous permet de savoir quand procéder au remplacement. Pour obtenir des sacs de remplacement, il vous faudra vous tourner vers AliExpress, qui semble le seul revendeur à en disposer.

Aspiration : un appareil convaincant dans toutes les situations

Le Dreame Z10 Pro possède quatre niveaux d'aspiration : Silencieux, Standard, Fort et Turbo, à utiliser en fonction de ses besoins de nettoyage à un instant T.

Notre premier cycle de nettoyage en mode Standard s'est révélé très convaincant, avec une excellente récupération à la fois des poussières mais aussi des poils d'animaux ou des miettes, petites ou grosses.

Test Dreame Z10 Pro © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Le bruit produit par l'appareil est dans la moyenne de ce que nous avons pu observer ces derniers mois. L'appareil n'est pas le plus discret du monde, sans se montrer ultra-bruyant non plus, et peut être passé en votre présence, sans vous importuner outre mesure.

Les modes Fort et surtout Turbo seront les plus à même de s'occuper des sols les plus chargés, avec une redoutable efficacité. Le mode Silencieux lui, est effectivement bien plus agréable à nos oreilles, mais se montre très peu efficace pour un nettoyage hebdomadaire. Il est plutôt réservé à un nettoyage quotidien, et pour les utilisateurs ne possédant pas de chiens ou de chats.

Test Dreame Z10 Pro © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Concernant le retour à la base et le vidage du bac à poussières, ils s'effectuent sans encombre, malgré un bruit très fort (et très court) du moteur de la base lors de l'opération. Le confort a un prix : celui du silence. Il est toutefois possible de limiter le vidage automatique, pour ne l'activer au bout de deux ou trois cycles de nettoyage, si votre maison est très peu sale ou si vous souhaitez passer l'aspirateur chaque jour.

Lavage des sols : un mode inutile aux résultats décevants

Il est possible donc avec ce Dreame Z10 Pro d'installer un réservoir d'eau et une lavette en microfibres pour nettoyer sans effort votre maison à l'eau claire.

Ce mode est disponible en trois niveaux, Bas, Moyen et Élevé pour ajuster le débit d'eau en fonction de vos besoins et de l'état de votre sol au moment du nettoyage.

Nous avons essayé ces trois modes à la suite et malheureusement pour le Dreame Z10 Pro, aucun ne nous a réellement convaincus.

Test Dreame Z10 Pro © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Même à débit élevé, il est presque impossible de voir la différence entre avant et après le passage de l'appareil. Les traces les plus fines sont à peine retirées du sol et celles plus incrustées le sont toujours autant en fin de cycle.

Le Dreame Z10 Pro dispose également d'un mode de nettoyage en profondeur, avec une navigation en Z dans la maison et plus lente, censée s'activer davantage sur les taches les plus tenaces, mais là encore l'aspirateur robot a fait chou blanc.

Test Dreame Z10 Pro © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

C'est bien simple, après nos différents tests nous avons rangé le réservoir pour ne plus jamais nous en servir, tant ses performances sont décevantes.

Navigation : un déplacement précis mais lent

Pour se repérer dans l'espace, le Dreame Z10 Pro dispose d'un système de télémétrie laser, qui lui permet d'évaluer les distances entre chaque obstacle ainsi qu'établir la configuration des pièces pour se repérer plus facilement.

L'aspirateur robot s'en sort tout à fait honorablement lors de ses différents déplacements. Il parvient à éviter les obstacles tout en s'en approchant suffisamment pour récupérer les poussières aux alentours.

Le Dreame Z10 Pro utilise un système de navigation classique consistant à faire le tour de chaque pièce ou zone avant de repartir vers le centre pour terminer le nettoyage puis passer à la zone suivante.

Test Dreame Z10 Pro © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Si cet aspirateur robot est plutôt méticuleux, il n'est pas plus lent que ses compétiteurs avec environ 40 minutes de travail pour notre surface de test d'environ 40m2. C'est même un peu plus rapide que certains modèles, plus proches des 50 minutes.

Seul souci rencontré lors de notre essai : l'aspirateur robot a besoin de lumière pour se déplacer correctement. Lorsqu'il se trouve dans une zone trop peu éclairée, l'appareil semble comme perdu et a plus de mal à éviter les obstacles qui pourraient se trouver face à lui.

L'application mobile vous permet enfin, à l'aide d'une télécommande, de déplacer manuellement le robot en utilisant l'écran de votre smartphone pour l'envoyer dans une zone précise en quelques secondes.

Logiciel : une application élégante et bien pensée

Pour configurer et personnaliser le Dreame Z10 Pro, il vous faudra installer l'application Xiaomi Home sur votre smartphone Android ou iOS.

On ne connait que trop bien ce couteau suisse domotique développé par le constructeur chinois, et les années passant le logiciel s'est amélioré version après version, proposant une interface ergonomique et bien pensée pour le grand public.

Test Dreame Z10 Pro © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test Dreame Z10 Pro © Mathieu Grumiaux pour Clubic

L'ajout du robot au logiciel et son appairage sont un jeu d'enfant, bien aidé par des panneaux d'information clairs et traduits intégralement en français.

L'accueil est épuré à l'extrême. Seuls sont affichés la carte d'étage et les boutons permettant de lancer un cycle de nettoyage ou de paramétrer les zones de nettoyage ainsi que la puissance d'aspiration de l'appareil. En bref, toutes les options utiles au quotidien sont accessibles en un clic. On apprécie vraiment cette facilité d'emploi.

Test Dreame Z10 Pro © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test Dreame Z10 Pro © Mathieu Grumiaux pour Clubic

La division des cartes s'effectue de manière classique; on trace une zone interdite de nettoyage avec son doigt sur l'écran, puis on la nomme pour la retrouver plus facilement lors du lancement d'un cycle. Il est également possible d'ajouter un nom à chaque pièce pour là encore faciliter son nettoyage et la création de routines via le menu de programmation.

Test Dreame Z10 Pro © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test Dreame Z10 Pro © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Un menu situé en haut à droite de l'écran regroupe les différentes options supplémentaires comme le changement de voix de l'appareil pour le passer en français, l'activation du mode d'évitement des objets ou encore du mode « Boost tapis ». À noter que le Dreame Z10 Pro dispose aussi d'un mode Ne pas déranger, afin d'éviter un cycle de nettoyage et un vidage automatique des poussières au beau milieu de la nuit.

Test Dreame Z10 Pro © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test Dreame Z10 Pro © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test Dreame Z10 Pro © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Autonomie : tout juste moyenne

Le Dreame Z10 Pro ne brille pas par son endurance. En mode d'aspiration Standard, il ne faut pas espérer plus de 2 heures d'activité avant que le robot ne doive repartir sur sa base de chargement pour faire le plein et reprendre le travail là où il l'a laissé.

La recharge complète prend quant à elle environ 4 heures sur la station, une valeur là encore assez commune avec d'autres modèles équivalents.

Dreame Z10 Pro : l'avis de Clubic

Le Dreame Z10 Pro est un aspirateur robot assez classique dans l'univers des milieux de gamme. L'appareil répond parfaitement aux besoins les plus basiques et les plus communs. La puissance importante du moteur lui permet de débarrasser le sol de l'ensemble des détritus qui peuvent s'y trouver avec une relative facilité. La base de récupération des poussières fait le job et évite de perdre du temps à nettoyer le robot au fil des semaines.

La navigation et le système de détection 3D des objets sont très performants dans un environnement suffisamment éclairé et le logiciel permet de personnaliser facilement ses différents nettoyages de la semaine.

Seul le lavage des sols nous a paru totalement inutile, comme si le constructeur se sentait obligé de cocher une case pour se mettre au niveau de la concurrence.

Le Dreame Z10 Pro est donc un nouveau modèle pensé pour le grand public, à un prix attractif qui, l'on n'en doute pas, baissera régulièrement au fil des périodes promotionnelles. On recommande chaudement cet aspirateur robot complet et très polyvalent pour le nettoyage de la maison.

7

Le Dreame Z10 Pro est un excellent rapport qualité/prix pout tous ceux à la recherche d'un aspirateur complet avec base aspirante. L'appareil souffre de quelques défauts, principalement logiciels, mais se montre redoutable pour un nettoyage quotidien de la maison.

Les plus

  • Puissance d'aspiration
  • Navigation précise
  • Vidage automatique du bac à poussières
  • Qualité de fabrication
  • Logiciel complet sans être confus

Les moins

  • Autonomie moyenne
  • Reconnaissance des obstacles difficile dans l'obscurité
  • Un seul sac fourni avec l'appareil
  • Lavage des sols totalement inutile

Design et fabrication 8

Qualité d'aspiration 7

Lavage des sols 3

Navigation 7

Logiciel 7

Autonomie 7

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
pecore
Il faut reconnaitre que 439 € pour un bon milieu de gamme avec sa colonne de récupération, c’est super compétitif. Dommage pour la fonction lavage, cela aurait pu être l’aspirateur parfait dans cette gamme de prix.
Bibifokencalecon
Personnellement, j’ai opté il y a 2 mois pour le Dreame D9 (son «&nbsp;petit frère&nbsp;») qui partage les mêmes fonctions (Lidar, 2-en-1, application, brosses, etc.) hormis son bac de récupération car son prix est très compétitif (et souvent en promotion). Un bac de récupération ne m’intéressait pas car je voulais éviter l’achat répétitif de sac, donc je le vide toujours moi-même après 2 utilisations.<br /> Et globalement, à l’instar du testeur de cet article je suis d’accord avec son bilan.<br /> Pour l’aspiration, rien à redire en 1 ou 2 passages, c’est très bon, et bonus, il n’est pas spécialement bruyant. Avec mon appartement de 1000 pieds carrés (90 mètres carrés), cela lui prend 40 min en deux passages et la batterie est toujours au dessus de 60%. Le Z10 Pro semble avoir une autonomie équivalente.<br /> Pour le lavage à l’eau, le plus efficace de mon côté a été de le configurer en «&nbsp;débit élevé&nbsp;» (le maximum) et avec deux passages. Cela ne remplace pas un vrai lavage au sol, et cela ne fera pas de miracle avec des tâches bien incrustées mais cela est suffisant pour un entre-deux (traces de chaussures, petites tâches, etc.). J’imagine que ce sera le même cas pour le Z10 Pro puisqu’il est censé être meilleur que le D9.<br /> Cependant, je suis surpris par la note «&nbsp;Reconnaissance des obstacles difficile dans l’obscurité&nbsp;». En lumière comme dans l’obscurité, son capteur Lidar, son calibrage de géolocalisation, et sa mémoire cartographique lui permettent de toujours bien suivre les zones de travail. Je n’ai pas expérimenté de problème d’obstacles. Par contre, en dehors des murs qu’il ne «&nbsp;tape&nbsp;» jamais, il va de jour comme de nuit testé un peu son environnement.<br /> Par exemple, à chaque lancement, il va effectivement «&nbsp;toucher&nbsp;» les pieds d’une chaise pour voir s’il est capable de la bouger un peu. Par toucher, j’entends qu’il ralentit à chaque fois devant un objet non fixe et qu’il le tappe doucement (le robot est conçu pour cela). Mais s’il n’y parvient pas, il le prendra en note et contournera bien l’objet au prochain passage (du même nettoyage). Je serai surpris que le Z10 Pro fasse moins bien que le D9.<br /> En une vingtaine d’utilisation, il n’a demandé «&nbsp;à l’aide&nbsp;» (blocage et notification sonore plus l’application) que deux fois : 1. empêtré dans des câbles mal rangés. 2. avec une chaise haute dont le pieds est un angle arrondi.<br /> Et j’ajouterai un défaut que le Z10 Pro semble partagé avec mon D9. En mode lavage, le robot n’a pas de fonction intelligente pour éviter automatiquement des tapis. Il faut ajouter des zones spéciales d’interdiction (uniquement pour le lavage) via l’application.
PaullaFox
Bоnjour) Je m’арpelle Pаula, j’ai 24 ans) Modèle sехuel en herbe) J’adore les photos de nu) Veuillez nоter mes photos à ja.cat/id327809
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Y-Brush casse les prix de sa brosse à dents révolutionnaire : des dents propres en 10 secondes !
Un avenir sans batterie pour Oppo ? C'est ce qui semble se profiler, au moins pour les petits objets connectés
Netatmo dévoile son capteur de sécurité intelligent compatible MATTER
CES 2022 : TP-Link lance une nouvelle gamme de produits domotiques compatible avec Apple HomeKit
CES 2022 : l'Orb de Reflect veut vous aider à méditer... connectés
Voici pourquoi vos enceintes Google Home vont perdre des fonctionnalités
CES 2022 : Belkin Wemo dévoile sa première sonnette connectée compatible Apple HomeKit
CES 2022 : après le matériel informatique, Razer veut gérer votre RGB d'intérieur
CES 2022 : Alienware dévoile Nyx, un serveur de jeu pour tous vos écrans
CES 2022 : en attendant Matter, les produits Nanoleaf deviendront compatibles HomeKit via le protocole Thread
Haut de page