Test Ecovacs Deebot N8+ : un aspirateur robot complet mais sans surprises

03 juillet 2021 à 16h16
0
Ecovacs Deebot N8+
© Deebot

De la même manière que Xiaomi dans le monde du smartphone, Ecovacs inonde le marché de multiples aspirateurs robots chaque année et décline ses gammes à l'envi pour satisfaire les besoins et le budget de chaque famille de consommateurs.

Ecovacs Deebot N8+
  • Puissant
  • Navigation et cartographie précises
  • Récupération automatique des poussières
  • Un logiciel bien pensé
  • De nombreuses options de personnalisation
  • Encore un peu léger avec les poils d'animaux
  • Une autonomie trop moyenne pour les larges espaces
  • Un seul bouton physique sur le capot

Le modèle qui nous intéresse aujourd'hui est le Deebot N8+, le « plus » accolé à son nom signifiant l'ajout d'une base de recharge et de récupération automatique des poussières.

À près de 600 euros l'appareil, Ecovacs vient une nouvelle fois chatouiller le secteur du haut de gamme, mais dispose-t-il des bons arguments pour s'installer dans votre maison et s'occuper de la propreté de votre sol ? C'est ce que nous allons voir tout de suite après quelques jours passés en sa compagnie.

Ecovacs Deebot N8+ : la fiche technique

Fiche technique Ecovacs Deebot N8+

Résumé

Technologie de navigation
Laser
Type de robot
Aspirateur robot laveur
Autonomie
110mn
Cartographie
Oui

Nettoyage

Type de robot
Aspirateur robot (laveur en option)
Puissance d'aspiration
2 300 Pa
Niveaux de puissance d'aspiration
4
Récupération de la poussière
Avec sac
Capacité du bac à poussière
0.42l
Capacité du bac à eau
0.24l
Brosse centrale
Oui
Type de brosse
Nylon
Brosse(s) latérale(s)
2
Base aspirante
Oui
Niveau sonore
67dB
Autonomie
110mn
Capacité de la batterie
3 200 mAh
Temps de charge de la batterie
4 heures
Batterie amovible
Non

Navigation

Technologie de navigation
Laser
Cartographie
Oui
Détecteur d'obstacles
Non
Détecteur de vide
Oui
Murs virtuels
Oui
Programmable
Oui

Connectivité

Wi-Fi
Oui
Bluetooth
Non
Zigbee
Non
Environnement(s) logiciel(s) compatible(s)
Google Home, Amazon Alexa
Assistant vocal compatible
Alexa, Google Assistant

Caractéristiques physiques

Hauteur
93.6mm
Largeur
353mm
Forme du robot
Disque

Design et fabrication : un format éprouvé et parfaitement exécuté

Le Deebot D8+ ressemble énormément aux derniers modèles proposés par la marque. Ecovacs n'a pas souhaité s'éloigner d'une formule qui a fait ses preuves et propose cette année un aspirateur robot au format rond, de couleur blanche et recouvert d'un plastique brillant. L'appareil s'intègre parfaitement à n'importe quel intérieur et ne prend pas trop les traces de doigts ou la poussière, tout du moins, elles sont moins visibles que sur un modèle noir laqué.

Ecovacs Deebot N8+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Sur le capot, on ne retrouve qu'un seul et unique bouton permettant d'allumer le robot ou de l'éteindre. Ecovacs a fait preuve d'un minimalisme trop prononcé à notre goût et on aurait bien aimé retrouver par exemple un autre bouton qui permettrait de renvoyer l'appareil à sa base lors d'un cycle de nettoyage sans avoir à passer par l'application mobile.

Ecovacs Deebot N8+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

On retrouve également le capot qui comprend les capteurs ToF (Time of Flight) qui permettent au Deebot N8+ de cartographier l'ensemble de la maison lors de son passage.

En ouvrant le capot, on retrouve le réservoir à poussières, mais aussi un bouton d'extinction de l'appareil en cas d'absence prolongée par exemple.

Ecovacs Deebot N8+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Sur le devant est placé l'habituel pare-chocs, intégrant en outre de nombreux autres capteurs pour aider le robot à la navigation dans l'espace.

Sous l'appareil maintenant, on retrouve une brosse principale composée à la fois de caoutchouc et de poils en nylon. L'accessoire est de bonne qualité et semble assez résistant même après plusieurs passages sur le sol.

Ecovacs Deebot N8+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Deux brosses latérales l'accompagnent pour récupérer les poussières dans les coins et le long des plinthes. Elles sont plutôt larges et peuvent aller un peu plus loin sous les meubles lors du passage.

Enfin, au dos, on retrouve le logement pour le réservoir d'eau et les serpillères, mais l'on parlera de ce point précis un peu plus loin lors de nos tests du lavage humide des sols.

Ecovacs Deebot N8+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Enfin le Deebot N8+ est accompagné d'une base de chargement qui permet au robot de récupérer les poussières recueillies dans le réservoir et de les déposer dans un sac. L'objet est identique à celui proposé avec l'Ecovacs Deebot Ozmo T8+ que nous avions chroniqué il y a quelques mois, excepté son coloris blanc qui s'accorde à celui de l'aspirateur robot.

Ecovacs Deebot N8+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Aspiration : un modèle puissant et efficace en toutes occasions

Lançons sans plus attendre le Deebot N8+ à l'assaut des poussières et autres joyeusetés qui jonchent notre sol.

L'aspirateur robot propose quatre modes d'aspiration : Silencieux, Standard, Max et Max+, à régler en fonction du niveau de saleté présent dans la maison.

Ecovacs Deebot N8+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

En mode Standard, le Deebot N8+ s'en sort déjà très honorablement. La quasi-intégralité des poussières et des miettes, mais aussi les poils d'animaux éparpillés sont ramassés d'un seul passage sur le sol. Les brosses latérales sont d'ailleurs très satisfaisantes et réussissent à récupérer les détritus à tous les coups le long des murs.

Il est possible dans l'application de régler le nombre de passages afin de demander au robot de passer jusqu'à deux fois dans la maison pour un travail encore plus précis et une meilleure récupération des déchets, mais aussi de paramétrer chaque zone de nettoyage avec un réglage personnalisé.

Ecovacs Deebot N8+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Ecovacs Deebot N8+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Le Deebot N8+ est plutôt silencieux en mode Standard. S'il est toujours préférable de sortir pour ne pas être ennuyé par le bruit produit par le moteur, son utilisation n'est pas non plus un supplice. D'autant plus que le robot est plutôt rapide lors de ses déplacements.

Le mode Silencieux se défend bien également et permet un nettoyage de qualité du sol. Même s'il a du mal avec les poils d'animaux qui se retrouvent souvent emmêlés dans la brosse et dispersés ensuite lors du cycle de nettoyage, la faute hélas aux poils en nylon.

Le Deebot N8+ est plus à l'aise avec les poils d'animaux ou les détritus plus volumineux dans les modes Max et Max+, ce dernier poussant le moteur au maximum de ses capacités avec une puissance de 2 300 Pa au total. Le résultat est impeccable, mais il faudra évidemment faire avec le bruit de l'appareil, bien plus prononcé, ou quitter le logement lors du passage de l'appareil.

L'aspiration de l'Ecovacs Deebot N8+ est tout simplement excellente, mais l'appareil a tout de même un défaut de conception : ses aérations placées à l'arrière de l'appareil. Ces dernières projettent de l'air lors du cycle de nettoyage et poussent les déchets les plus légers ou les poils d'animaux à chaque passage. Il reste donc parfois quelques touffes ici et là que le robot ne récupérera pas puisqu'il est déjà passé sur ces zones. C'est bien dommage que le constructeur n'ait pas pensé à une sortie d'air moins forte ou dirigée autrement pour éviter ce désagrément.

Ecovacs Deebot N8+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Lorsque le nettoyage est terminé, le Deebot N8+ retourne à sa station de charge et commence le vidage de l'aspirateur. L'opération ne prend que quelques secondes, et fort heureusement tant elle est bruyante. Elle n'est pas infaillible cependant et des poils d'animaux sont restés coincés dans le bac à poussières à la fin d'un cycle. Il aura fallu une deuxième récupération pour le vider intégralement.

Ecovacs Deebot N8+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

On apprécie par contre qu'Ecovacs laisse le choix du nombre de cycles avant d'enclencher la récupération des déchets avec une option personnalisable dans les réglages de l'application. Il n'est pas forcément utile, lors d'un nettoyage quotidien par exemple, de lancer l'aspiration pour ne collecter que quelques grains de poussière et le constructeur a la bonne idée de laisser les utilisateurs personnaliser un peu plus leur aspirateur robot.

Navigation : une cartographie précise, mais sans surprises

Le Deebot N8+ utilise pour se déplacer le système le plus classique possible décliné sur l'ensemble de sa gamme de robots aspirateurs. L'appareil commence par longer les murs de la pièce pour ensuite s'occuper de l'intérieur de la zone en zigzag.

Le robot évite très correctement les obstacles qui se mettent devant son chemin et ne cherche pas à foncer dans le tas comme certains de ses concurrents. Nos meubles et nos objets de valeur apprécient.

Ecovacs Deebot N8+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Lors du premier passage, le Deebot N8+ lance une première cartographie en s'aidant de ses capteurs laser. Après un seul cycle de nettoyage, l'ensemble de notre appartement était fidèlement représenté sur la carte.

Ecovacs Deebot N8+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Ecovacs Deebot N8+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic

De là il est possible d'interagir avec la carte afin de créer des limites virtuelles, pour empêcher le robot d'atteindre certaines zones de l'habitation. Pour cela, il suffit d'accéder à l'option et de tracer la zone sur l'écran tactile et de valider.

Il est également possible de retoucher la carte en divisant une pièce en deux ou de regrouper deux pièces en une seule, mais l'interface proposée par le constructeur nous a paru terriblement alambiquée. Une fois sur deux, il nous a été impossible de placer la limite entre deux pièces de la maison sans vraiment savoir pourquoi cela bloquait. Après plusieurs essais et quelques minutes à s'arracher les cheveux, l'opération a finalement été validée, un peu par hasard.

Ecovacs Deebot N8+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Ecovacs Deebot N8+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Lavage humide des sols : un mode 2-en-1 très solide

Le Deebot N8+ propose donc également de laver le sol de votre maison ou de votre appartement grâce à un réservoir à installer au dos de l'appareil. Plusieurs serpillères jetables sont fournies avec l'appareil ainsi qu'une serpillère lavable en machine cette fois.

Ecovacs Deebot N8+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Dès le réservoir mis en place sur l'aspirateur robot, l'application reconnait l'accessoire et offre un accès aux différentes options de lavage, comme le niveau d'eau utilisé lors du cycle ou le nombre de passages du robot dans chaque zone.

Ecovacs Deebot N8+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Ecovacs Deebot N8+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Une fois lancé, le Deebot N8+ va à la fois aspirer le sol et le débarrasser des traces en un seul cycle pour plus de rapidité. À noter qu'il n'est possible d'utiliser que de l'eau, la marque déconseille vivement l'utilisation d'un produit ménager classique pour ne pas endommager l'appareil au fil du temps.

Après un passage complet dans notre appartement, les résultats sont conformes à nos attentes. Le Deebot N8+ ne propose pas de système de plaques vibrantes, comme le Roborock S7 par exemple, et nous n'espérions donc pas un nettoyage de haute qualité.

Ecovacs Deebot N8+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Pourtant, l'appareil d'Ecovacs s'en sort plutôt bien dans les pièces les moins sales en versant suffisamment d'eau pour retirer les traces sur le sol. Pas de miracle toutefois dans une cuisine, les taches de gras restent quant à elles bien visibles, mais dans l'ensemble, et contrairement à nos habitudes, nous conseillons l'utilisation de ce mode de lavage humide des sols qui sera suffisants pour redonner un peu d'éclat à votre maison chaque jour.

Application : un logiciel à la fois simple et complet

Pour le contrôle et le paramétrage du Deebot N8+, Ecovacs fait une nouvelle fois appel à son logiciel Ecovacs Home.

Ecovacs Deebot N8+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Ecovacs Deebot N8+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic

On connait bien cette application qui a fait ses preuves et Ecovacs n'a pas jugé bon de rafraîchir l'interface pour ce nouvel appareil, mais dans le fond pourquoi changer une formule qui marche ?

On retrouve donc un menu d'accueil qui se compose de la carte du logement et d'une barre d'options en bas permettant en quelques instants de lancer un cycle de nettoyage et d'accéder aux préférences d'aspiration. Il est également possible depuis cet écran de lancer un nettoyage personnalisé, dans une pièce spécifique par exemple.

Ecovacs Deebot N8+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Ecovacs Deebot N8+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Les fonctionnalités permettant de personnaliser la carte sont quant à elles disponibles dès le premier cycle de nettoyage effectué et la cartographie complétée. Elles sont accessibles par un bouton situé à gauche.

On retrouve également un bouton permettant d'activer la récupération de la poussière par la base aspirante à droite.

Les paramètres sont eux localisés dans un menu « ... » qui regroupe toutes les options de programmation ainsi que d'autres fonctionnalités, comme l'activation du nettoyage automatique pour que l'aspiration soit plus forte lorsque le robot est sur un tapis ou la désactivation de la récupération des poussières à chaque fin de cycle.

Ecovacs Deebot N8+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Ecovacs Deebot N8+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Ecovacs a poussé la personnalisation de son appareil, mais propose tout de même un logiciel simple à prendre en main et où toutes les fonctionnalités les plus importantes du Deebot N8+ se retrouvent sur la page d'accueil. Il conviendra au plus large public.

Autonomie : à peine deux heures de fonctionnement

Ecovcas indique dans sa documentation que le Deebot N8+ peut fonctionner durant environ deux heures avant de devoir retourner à sa station de charge. Un temps dans la moyenne et qui n'a rien d'exceptionnel non plus par rapport à d'autres appareils boxant dans la même catégorie comme le Roborock S7 et ces presque trois heures d'autonomie.

Ecovacs Deebot N8+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

De notre côté, l'appareil avait perdu environ 20 % de batterie après une trentaine de minutes de fonctionnement et le nettoyage de notre pièce à vivre. Une heure d'utilisation avait quasiment vidé la batterie, on peut donc en déduire que les valeurs données par le constructeur sont correctes.

La recharge quant à elle prend environ quatre longues heures pour passer de 0 à 100 %. À savoir que si l'appareil manque de batterie, il retournera automatiquement à sa base avant de reprendre la route depuis sa dernière position.

Ecovacs Deebot N8+ : l'avis de Clubic

Le Deebot N8+ d'Ecovacs est un très bon aspirateur robot, mais ne nous a jamais tapé dans l'œil pour autant. L'appareil proposé par le constructeur chinois se contente de cocher toutes les cases du parfait aspirateur robot de 2021 sans apporter sa propre touche ou une fonctionnalité disruptive.

Attention, on le répète, ce modèle est parfaitement recommandable, que ce soit pour la qualité de son aspiration, mais aussi pour son système de navigation parfaitement éprouvé. L'ajout d'une base de récupération des poussières est bienvenu, d'autant plus sur un produit qui ne dépasse pas la barre des 600 euros. Le lavage des sols n'est ni bon ni mauvais, mais peut se révéler pratique au quotidien.

Le Deebot N8+ est finalement et avant tout un excellent rapport qualité/prix qui conviendra à la majorité des utilisateurs souhaitant un aspirateur robot efficace et tout-en-un.

Ecovacs Deebot N8+

8

Le Deebot N8+ ne réinvente clairement pas la roue et se révèle être un aspirateur robot très classique, mais efficace grâce à sa base de récupération des poussières, une cartographie précise et une puissance suffisante pour toutes les maisons. Son meilleur atout reste son prix, très contenu pour le nombre de fonctionnalités proposées.

Les plus

  • Puissant
  • Navigation et cartographie précises
  • Récupération automatique des poussières
  • Un logiciel bien pensé
  • De nombreuses options de personnalisation

Les moins

  • Encore un peu léger avec les poils d'animaux
  • Une autonomie trop moyenne pour les larges espaces
  • Un seul bouton physique sur le capot

Fabrication 8

Qualité d'aspiration 8

Navigation 8

Lavage des sols 7

Logiciel 8

Autonomie 7

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

Reolink Argus 2 : une caméra de surveillance sans fil et solaire en promo pour les Soldes
Sony présente les ensembles premium HT-A9 et HT-A7000, tout pour un son 3D dans le salon
Samsung propose une application un peu trop curieuse pour une machine à laver connectée
Le robot aspirateur Ecovacs Deebot N8+ à prix bradé, voici une offre à couper le souffle !
HomePod : la mise à jour d'iOS 14.6 peut rendre hors service l'enceinte d'Apple
Jet Bot, la gamme d'aspirateurs robots de Samsung, est désormais disponible en France
L'AirTag, trop facile à ouvrir, doit être gardé hors de portée des enfants, selon le régulateur australien
Arlo dévoile sa nouvelle caméra Pro 4 avec connexion directe au Wi-Fi
Soldes d'été : la brosse à dents Y-Brush cartonne avec son prix cassé
Les Bretons de Delta Dore se voient bien en leader européen de la maison connectée
Haut de page