Test Razer Iskur : un premier siège gamer fort réussi

© Ludovic Loth pour Clubic

La marque Razer est bien connue des plus joueurs d’entre nous pour ses accessoires et périphériques PC. L’arrivée du fabricant US sur le marché des sièges gaming s’annonce donc des plus intéressantes. Nous avons pu essayer le Razer Iskur, premier modèle de la marque, durant une semaine pour vous rendre compte, dans ce test complet, de ses grandes qualités et de ses petites faiblesses.

Razer Iskur Notre coup de cœur
  • Packaging impeccable
  • Design et qualité des finitions
  • Assise ferme mais confortable
  • Support lombaire ergonomique et réglable facilement
  • Le prix élevé face à la concurrence
  • Etroitesse de l’assise pour les gabarits corpulents
  • Maniabilité lors des déplacements
© Ludovic Loth pour Clubic

Unboxing : découverte du Razer Iskur

Notre premier contact avec le contenu du colis est bon. Le packaging est réussi et les emballages sont soignés comme souvent chez Razer, accompagné d’une traditionnelle lettre du CEO Min-Liang Tan nous indiquant à quel point il est fier de son produit.

Comme à l’accoutumée lors du déballage d’un produit de la marque, la sensation de qualité et de soin apporté au packaging est là. Au dos figure un mode d’emploi détaillé avec les différentes étapes du montage du fauteuil (au nombre de 9). Celles-ci semblent simples et ne devraient pas faire fuir les plus réfractaires au montage de meuble.

Quand Razer nous a annoncé qu’elle lançait sa première chaise gamer haut de gamme, nous avons évidemment souhaité la tester au plus vite. C’est un jeudi matin que le livreur nous contacte en nous annonçant l'arrivée d’un colis de près de 30 kg. L’imposant carton aux couleurs de la marque est arrivé en parfait état jusqu’à la rédaction de Clubic et nous nous sommes rapidement mis à le déballer pour découvrir le premier siège gaming de la marque au serpent.

© Ludovic Loth pour Clubic
© Ludovic Loth pour Clubic
© Ludovic Loth pour Clubic

Assemblage : simple comme bonjour !

En à peine une vingtaine de minutes le tour est joué ! Razer semble avoir apporté un soin particulier à ce que l’expérience de montage soit aussi bonne que le déballage des pièces.

Les étapes s’enchaînent facilement et vous n’aurez besoin d’aucun outil qui ne soit présent dans le contenu du colis… À noter que pour retourner le fauteuil sur ses roues lors de l’étape finale, l’aide d’un ami (ou d’un collègue dans notre cas) peut s’avérer utile afin de ne pas supporter les 30 kg sur nos lombaires malmenées par de longues journées en position assise.

Une fois monté, le siège a fière allure et ne dénote pas au milieu des Noblechairs Hero et Omega 2020 de Secretlab des autres membres de la rédaction de Clubic. Son coloris full black et le revêtement style « peau de serpent » est particulièrement réussi, en tout cas pour ceux qui aiment la sobriété.

© Ludovic Loth pour Clubic
© Ludovic Loth pour Clubic
© Ludovic Loth pour Clubic

La qualité des matériaux est indéniable, les plastiques utilisés et le simili cuir du revêtement inspirent clairement le haut de gamme. Les finitions sont premium et à la hauteur des autres produits du constructeur, aucune déception de ce côté-là.

Le Razer Iskur à l’essai

Côté dossier, on peut basculer le fauteuil jusqu’à 139 degrés, pas vraiment utile pour travailler ou pour jouer – en dehors d’un coup de fil interminable – mais ce n’est pas forcément l'intérêt du produit sauf si vous regardez vos films et séries sur votre fauteuil, auquel cas quelques degrés supplémentaires auraient été bienvenus.

Razer a clairement fait le choix du soutien lombaire par rapport à l’inclinaison, qui peut aller beaucoup plus loin sur certaines références de la concurrence (jusqu’à 180 degrés).

Après avoir détaillé le montage du siège, il ne reste plus qu’à l’essayer dans deux conditions différentes : pour travailler et pour jouer.

Tout d’abord, nous avons utilisé la chaise pendant quelques jours pour travailler. C’est donc une première utilisation « basique » de ce produit que nous souhaitons vous détailler. Le premier contact avec la chaise est bon, l’assise reste ferme mais confortable. À noter que le fauteuil est assez étroit et, selon nous, il sera plus adapté à un gabarit de type « moyen » qu’à une personne de large corpulence. NB : Dans mon cas, je mesure 1,79m pour 70 kg.

La hauteur d’assise est réglable et peut être gérée via une manette située dessous, classique. Le système de bascule est quant à lui simple et efficace, on peut aussi le régler latéralement sur la gauche, ce qui est un bon point. La hauteur des accoudoirs est aussi réglable facilement, et comme sur la plupart des sièges gamer haut de gamme : ils peuvent être réglés à travers 4 axes : gauche, droite, haut, bas.

© Ludovic Loth pour Clubic
© Ludovic Loth pour Clubic

Le soutien aux lombaires n’a pas été oublié par les concepteurs de la marque au serpent. Au contraire, c’est peut-être sur ce point que Razer fait toute la différence l'Iskur : le siège est en effet doté d’un ingénieux système de support lombaire dit « à vérin ». Il s’agit d’un système permettant de reproduire la courbe du dos afin de caler l’utilisateur au plus près de la chaise et ainsi maintenir la colonne vertébrale dans la bonne posture le plus longtemps possible. Si le réglage par défaut du soutien lombaire ne convient pas, il pourra être modifié facilement via la commande latérale.

Côté mobilité, l'Iskur de Razer est globalement assez lourd et peu enclin à rouler facilement pour vous déplacer. Les roulettes sont assez bruyantes mais restent efficaces en termes d’adhérence, y compris sur le parquet flottant du sol de notre open space.

Notons, pour ceux à qui cela importe, que les matériaux et le simili cuir s’avèrent pour le coup assez discrets d’un point de vue sonore.

© Ludovic Loth pour Clubic

Après avoir utilisé le fauteuil pour travailler pendant quelques jours, nous avons décidé de le tester sur une partie de jeu d’une heure et demie pendant la pause déjeuner (Forza Horizon 4, sûrement parce que le fauteuil ressemble au siège baquet d’une sportive). On retrouve l’expérience décrite précédemment avec toutefois quelques petites précisions à apporter sur le confort en jouant. La largeur de l’assise peut se révéler un peu limitée pour ceux qui aiment bien changer de position régulièrement sur de longues parties. Aussi le siège peut se révéler légèrement bruyant au niveau des roues si vous avez tendance à bouger régulièrement sur votre fauteuil ou vous lever ; c’est vraiment léger mais le point mérite d'être noté.

Enfin nous avons trouvé le coussin cervical rigide et pas très ergonomique pendant une longue partie de jeu. C’est sans doute la partie de notre test la plus discutable car il dépend souvent des habitudes et de la morphologie de chacun. Cependant, d’un point de vue personnel, je n’ai jamais été un grand fan de ces coussins de tête.

© Ludovic Loth pour Clubic

Razer Iskur :  le verdict

Dessiné pour les joueurs et, ceux qui passent, tout simplement, beaucoup de temps devant un ordinateur, ce fauteuil signé Razer à clairement de quoi faire tourner les têtes.

D’abord pour son design et ses finitions premium qui le positionnent résolument aux côtés des plus grandes marques du secteur. À la fois racé et passe-partout, il trônera fièrement à côté de votre setup gamer même si celui-ci est dans votre salon.

Pas en reste, la qualité de l’assise est le gros point fort de l'Iskur et son confort, notamment lombaire, justifie selon nous l’écart de prix (près de 100 euros) avec la concurrence. Après tout, c’est ce qu’on attend tous d’un bon siège gamer. Notez néanmoins que l'Iskur pourra s’avérer un peu étroit pour les joueurs plus corpulents qui privilégieront un modèle plus large.

Le Razer Iskur est donc une excellente première offensive de la marque dans le monde encombré du siège pour joueur. Un siège haut de gamme, à un prix qui ne l'est pas moins.

Razer Iskur

8

Les plus

  • Packaging impeccable
  • Design et qualité des finitions
  • Assise ferme mais confortable
  • Support lombaire ergonomique et réglable facilement

Les moins

  • Le prix élevé face à la concurrence
  • Etroitesse de l’assise pour les gabarits corpulents
  • Maniabilité lors des déplacements

Design 9

Qualité des matériaux 8

Assise et tenue 8

Maniabilité 7

Modifié le 16/04/2021 à 15h57
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Comparatif des meilleurs VPN (2021)
Meilleurs jeux mobiles gratuits : découvrez notre Top 10
Bon plan gaming : le casque filaire HyperX Cloud Alpha S disponible à moins de 100€
Genshin Impact : la version PS5 arrive le 28 avril avec plusieurs améliorations
Acer Nitro 5 : un PC portable gaming 17.3
Votre nouvelle Smart TV Samsung à moins de 30€ avec la fibre Bouygues Telecom
Mercedes dévoile EQS, sa berline électrique de luxe et ses 770 km d'autonomie
L'excellent casque Bose 700 profite d'une promo immanquable chez Cdiscount
Bon plan VPN : Top des bons plans à saisir chez CyberGhost, NordVPN et Surfshark
Amazon revendique 200 millions d'abonnés à Prime
Haut de page