Snapdragon 415, 425, 618 et 620 : Qualcomm bouscule le milieu de gamme

18 février 2015 à 18h53
0
Qualcomm a annoncé aujourd'hui le renouvellement de ses puces milieu de gamme. La marque s'occupe à nouveau de ce segment, celui des grands volumes, en premier. Si bien que la nouvelle génération intermédiaire comble l'écart avec le haut de gamme actuel, et le dépasse peut-être même.

01E0000007911119-photo-qualcomm-snapdragon.jpg

Quand le nouveau milieu de gamme supplante le précédent haut de gamme

Qualcomm annonce les Snapdragon 618 et 620, qui sont les premières puces à exploiter l'architecture Cortex-A72 que ARM a présenté il y a deux semaines seulement, et qui héritent de multiples fonctions jusqu'alors réservées à la série Snapdragon 800.

Les 618 et 620 comportent des processeurs à respectivement six et huit cœurs, en configuration big.LITTLE. Le 620 bénéficie de quatre cœurs ARM Cortex-A72 — pour les opérations les plus exigeantes —, le 618 se satisfait de deux. Les quatre autres cœurs sont des ARM Cortex-A53 — moins performants mais moins énergivores, pour les tâches les plus simples —, puisque ARM n'a pas (encore) annoncé le LITTLE de la nouvelle branche A70.

Les deux puces partagent le reste de leur fiche technique. Elles inaugurent notamment une nouvelle génération de GPU Adreno maison, qui n'a pas encore été présentée. Elles héritent par ailleurs de multiples spécifications des derniers Snapdragon 800. Elles intègrent ainsi deux ISP pour deux capteurs de 13 mégapixels, elles assurent le décodage mais aussi l'encodage matériel de la vidéo HEVC jusqu'en définition Ultra HD 4K, ainsi que le décodage de l'audio haute résolution jusqu'en 192 kHz/24 bits, et elles prennent en charge un écran interne Quad HD (qu'on appelle parfois abusivement 2K).

En matière de sans fil, elles offrent enfin « une connectivité Wi-Fi avancée » (probablement du Wi-Fi 802.11ac MIMO et double bande), et incorporent un modem Snapdragon X8 LTE, sur lequel nous revenons plus loin dans l'article.

Huit cœurs dès la série Snapdragon 400

Qualcomm annonce également les Snapdragon 415 et 425, qui succèdent au Snapdragon 410 présenté il y a un peu plus d'un an.

L'architecture ARM Cortex-A53 — c'est-à-dire le pan LITTLE de la série A50 qui avait inauguré le jeu d'instructions 64 bits ARMv8 — est reconduite, mais on passe de quatre à huit cœurs.

Le GPU est mis à niveau sur le 425, qui passe d'un Adreno 306 à un Adreno 405, hérité des Snapdragon 600 et 615 de la génération précédente, et donc du décodage matériel de l'AVC (H.264) en 720p au décodage du HEVC jusqu'en 1080p. Le 425 se distingue par ailleurs du 415 par un second ISP pour un second capteur d'une définition maximale de 13 mégapixels, en décode l'audio haute résolution, et en troquant le modem X5 pour un X8.

Une gamme de modems Snapdragon X plus claire

Qualcomm renomme enfin ses modems Gobi, dont les références sont constituées de quatre chiffres, et leur fait adopter la marque Snapdragon.

Le modem Snapdragon X5 LTE est un simple modem 4G LTE de catégorie 4, pouvant atteindre 150 Mb/s en réception et 50 Mb/s en émission.

Le X8 LTE est quant à lui un modem de catégorie 7. Il apporte l'agrégation de deux porteuses (carrier aggregation) de 20 MHz, en descendant mais aussi en montant, et peut atteindre 300 Mb/s en réception et 100 Mb/s en émission.

X10 LTE et X12 LTE sont enfin les nouveaux noms des modems de la série Gobi 9x45, annoncée fin novembre. Ces modems LTE de catégorie 9 peuvent agréger trois porteuses de 20 MHz en descendant, et atteindre 450 Mb/s, et une ou deux porteuses en montant, soit 50 à 100 Mb/s.

Ces trois derniers modems sont en outre compatibles VoLTE, LTE Broadcast et LTE Dual Sim.

01E0000007911121-photo-qualcomm-snapdragon-modems.jpg

Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top