Qualcomm Snapdragon : sortie de veille vocale et charge nettement accélérée

En prévision du Mobile World Congress (MWC) qui démarre dimanche, Qualcomm a révélé hier de nouvelles innovations pour les puces qu'il a dévoilées au CES.

00BE000004415766-photo-logo-qualcomm-snapdragon.jpg

En tout début d'année, Qualcomm a profité de la conférence d'ouverture du CES pour révéler dans les grandes lignes sa nouvelle génération de puces haut de gamme, les Snapdragon 800 et 600. Le fondeur fait durer le plaisir en révélant aujourd'hui deux innovations de l'une d'elles.

Voice Activation

Depuis l'avènement de Siri en octobre 2011, la plupart des smartphones haut de gamme disposent de fonctions de reconnaissance vocale évoluées. Mais jusqu'à présent l'utilisateur devait obligatoirement presser une touche pour déclencher la reconnaissance.

Les puces Snapdragon 800 disposeront quant à elles d'une fonction « Voice Activation », fonctionnant à l'échelle matérielle, permettant de sortir l'appareil de veille, indépendamment du système d'exploitation, et de déclencher dans la foulée l'assistant virtuel existant, entièrement à la voix.

Qualcomm promet que cette fonction consommera très peu d'énergie et qu'elle sera sécurisée, en ne répondant qu'à la voix de son propriétaire. La commande sera inscrite au niveau de la puce à la demande du fabricant, et non au niveau du système d'exploitation, elle ne pourra donc pas être personnalisée.

Les premiers terminaux haut de gamme équipés de puces Snapdragon 800 sont attendus au second semestre 2013.

Quick Charge 2.0

Les progrès réalisés en matière de consommation électrique ne compensent malheureusement pas totalement l'augmentation des performances. Pour maintenir l'autonomie, la capacité des batteries des tablettes et des smartphones a donc tendance à augmenter. Mais les spécifications électriques de l'USB sont plus ou moins immuables. Pour maintenir ou accélérer le temps de charge, il faut donc innover.

Qualcomm propose en l'occurrence la fonction « Quick Charge », qui permet à un terminal de négocier une tension et une intensité supérieures (et donc une puissance supérieure) avec un chargeur compatible.

La version 1.0 de cette solution, adoptée par 70 appareils l'année dernière, délivrait 10 W et promettait une charge 40% plus rapide qu'avec un chargeur s'en tenant strictement aux spécifications de l'USB.

La version 2.0 porte la puissance à 60 W, ce qui permet de charger 75% plus rapidement qu'avec un chargeur standard. Le temps de charge d'une tablette donnée passerait ainsi de 7 à 3 heures. « Quick Charge 2.0 » se destine notamment aux nouveaux form factors dont les batteries dépassent 3000 mAh, tels que les ordinateurs convertibles exécutant Windows RT ou Chrome OS. La solution sera dans un premier temps réservée aux puces Snapdragon 800 et ne devrait pas voir le jour avant début 2014.

D'ici là les spécifications USB Power Delivery, publiées l'été dernier et délivrant jusqu'à 100 W, auront peut-être commencé à se concrétiser.

01E0000005737918-photo.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Free Mobile, condamné pour dénigrement contre Bouygues, doit payer 25 millions d'euros
Qualcomm Snapdragon 400 et 200 : des puces existantes réaffectées
Abus de position dominante : l’Europe étudie les propositions de Google
Revue de presse : le boîtier parfait ?
Revue de Web : les chats protègent vos chaussettes !
Windows Phone : Nokia s'attaquerait désormais à l'entrée de gamme
Recyclage de fréquences pour la 4G : une autorisation contre une redevance ?
Intel rachète AppMobi, spécialiste du HTML5
Michel Combes prend la direction d'Alcatel-Lucent
Qobuz lance son application Windows 8 et Windows RT
Haut de page