USB Power Delivery : 100 W dans les deux sens, les spécifications sont disponibles

19 juillet 2012 à 15h32
0
L'USB 3.0 Promoter Group a annoncé hier qu'il avait finalisé les spécifications « USB Power Delivery » et qu'elles étaient désormais mises à disposition par l'USB Implementers Forum (USB-IF).

00F0000001815212-photo-logo-superspeed-usb.jpg

Ces nouvelles spécifications permettent comme convenu de délivrer jusqu'à 100 W au travers de l'USB, tout en maintenant la communication. Jusqu'à présent l'USB 2.0 plafonnait à 2,5 W, l'USB 3.0 à 4,5 W, et les spécifications USB Battery Charging à 9 W, à condition d'interrompre la communication pour se consacrer exclusivement à l'alimentation électrique.

Un peu moins d'un an après l'annonce de leur développement, les spécifications finales livrent aujourd'hui quelques détails intéressants.

Alimentation bidirectionnelle

L'apport principal de l'« USB Power Delivery », celui qui décuple le potentiel de l'USB, c'est que l'alimentation électrique est désormais bidirectionnelle. La source et le consommateur d'énergie sont effectivement interchangeables. Autrement dit, un périphérique USB peut désormais alimenter un ordinateur portable, au travers de n'importe lequel de ses ports compatibles.

On peut ainsi imaginer qu'un moniteur USB alimenté par une prise murale puisse alimenter et recharger un ordinateur portable, tout en communiquant au travers du même câble, et que l'un ou l'autre alimente un disque dur externe de bureau. En réduisant le nombre de transformateurs, on réduit en plus les déperditions.

Rétrocompatible

Pour garantir la rétrocompatibilité, comme toujours avec l'USB, le sens et la puissance s'en tiennent lors de la connexion aux spécifications de l'USB 2.0 ou de l'USB 3.0. Mais les dispositifs certifiés USB Power Delivery peuvent négocier un autre sens, une tension (exprimée en volt) et une intensité (exprimée en ampères) supérieures.

De nouveaux câbles sont d'ailleurs requis. Ceux à connecteur pleine taille peuvent négocier jusqu'à 5 A, et doivent donc négocier 20 V pour puiser 100 W. Les connecteurs micro ne pourront négocier que 3 A.

05312936-photo-logo-usb-pd.jpg
Logo apposé aux câbles et dispositifs compatibles Power Delivery

Les spécifications sont donc à disposition des fabricants depuis le 5 juillet. Aucun produit n'a encore été annoncé mais on peut souligner que des acteurs marquants, tels que Intel, Qualcomm, Microsoft, Western Digital, Seagate, Dell ou encore HP, ont contribué à son développement.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Linux : l'interface Unity portée sur Fedora
Des documents de l'affaire Apple/Samsung révèlent les photos du premier prototype d'iPad
Copie privée : les professionnels menacent de saisir l'Europe
IE et Microsoft : la Concurrence européenne étend son enquête à Windows RT
Google prêt à dévoiler son offre de fibre optique à Kansas City
Linux : l'interface Unity portée sur Fedora
Prisma Presse rachète Hellocoton et ses blogs féminins
Le trafic mondial de spam chute de 18% après la fermeture d'un botnet
Le Sénat souhaite interdire les routeurs de coeur de réseau chinois
Barnes & Noble lance son application web pour les livres du Nook
Haut de page