Après l'attaque de Rambouillet, Gérald Darmanin veut pérenniser la surveillance électronique généralisée

27 avril 2021 à 14h49
14
© DR

Le gouvernement veut maintenir et prolonger la traque algorithmique des comportements terroristes sur Internet. Les controversées « boites noires » devraient ainsi être maintenues sur le territoire.

D’autres mesures vont être présentées demain au conseil des ministres.

Rappel des faits

Perpétrée le 23 avril dernier, l'attaque du commissariat de Rambouillet a entraîné le meurtre d’une agente administrative par un tunisien de 36 ans, inconnu des services de police.
Pressé notamment par la droite et l’extrême droite, qui évoquent une forme de « laxisme », le gouvernement a présenté ce qui semble constituer une « réponse » à l'événement.

Interrogé par le Journal Du Dimanche, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé qu’il présenterait, mercredi 28 avril en conseil des ministres, un projet de loi relatif à la prévention d’actes terroristes et au renseignement. À noter toutefois que ce projet de loi était en gestation bien avant la survenue de l'attaque.

Parmi les mesures proposées on retrouverait dans ce texte la prolongation des « boites noires », un dispositif expérimental de surveillance algorithmique qui avait été inauguré en 2015 par la loi sur le renseignement.

Une boite noire pour repérer les « signaux faibles »

Placées sur les réseaux des fournisseurs d’accès à Internet, les « boites noires » permettent d’examiner les données de connexion dans le but d'identifier un éventuel comportement suspect d'un utilisateur. Pour ce faire, elles collectent et analysent les métadonnées, qui sont des informations permettant de caractériser un contenu. Ces « boites noires » ne doivent pas lire le message mais permettre de savoir quand un message a été envoyé, de quelle source, vers quel endroit…

Objectif : repérer les « signaux faibles » suggérant notamment une radicalisation. Pour Gérald Darmanin, c'est une façon « de lutter contre des individus isolés, inconnus des services de renseignement avant leur passage à l’acte, et sans forcément de lien avec des réseaux islamistes constitués ». Pour lui, « la loi doit permettre d’être plus efficace en nous renforçant sur le terrain de la technologie qu’utilisent les terroristes ».

Rappelons que les « boites noires » ont d'abord été utilisées de façon expérimentale en 2017. L’expérience avait ensuite été reconduite deux fois ; une clause de revoyure la prolonge désormais jusqu’à fin 2021.

L’interception des conversations par voie satellitaire

Si ces boites noires sont censées être bien utilisées, avec certaines règles, elles suscitent des interrogations liées notamment à la sécurité des données. Gérald Darmanin s’est pour l'heure défendu de la sorte : « Toutes les grandes entreprises utilisent déjà les algorithmes. Et il n’y aurait que l’état qui ne pourrait pas les utiliser ? ».

Des explications convaincantes ? Elles devraient en tout cas amener à quelques débats animés. Le gouvernement doit désormais adresser un rapport au parlement avant le 30 juin 2021 quant à la mise en œuvre concrète de ces « boites noires ».

Par ailleurs, le projet de loi relatif à la prévention d’acte de terrorisme et au renseignement devrait également proposer d'autres mesures parmi lesquelles :

  • L'augmentation de la durée légale pour recueillir les données informatiques, portée à deux mois
  • La volonté de faciliter l'interception des conversations par voie satellitaire

  • La possibilité de brouiller, sur décision administrative, les drones planant au dessus des zones d’interdiction aérienne

Cet ensemble de dispositifs est pour l'heure justifié par Gérald Darmanin en cela qu'il s'agirait d'un moyen d’être plus « efficace » face à « une menace toujours forte »… Affaire à suivre donc.

Dans l'un des épisodes du podcast « IRL » qu'elle anime pour Firefox, Manoush Zomorodi partage une anecdote glaçante. « L'une des auditrices, inquiète à propos de sa consommation d'alcool, s'est renseignée sur Google, raconte l'animatrice. Lorsqu'elle s'est ensuite connectée sur Facebook, elle a commencé à apercevoir des publicités ciblées pour des débits de boissons alentour ».
Lire la suite

Source : Next INpact

Modifié le 27/04/2021 à 15h15
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
14
14
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Test TP-Link Tapo C310 : la caméra Wi-Fi d'extérieur pour les petits budgets
Offrez vous un clavier gamer HyperX Alloy FPS vraiment pas cher chez Darty
Lupin : la deuxième partie de la série débarque le 11 juin prochain sur Netflix
Gaming week Amazon : le TOP des périphériques gaming à prix cassé
Venom: Let There Be Carnage : une bande-annonce pour le film Marvel avant sa sortie automnale
La superbe TV Philips The One 65
Le navigateur Brave pour iOS permet désormais d'ajouter vidéos et musiques dans une liste de lecture
Comparatif des meilleurs logiciels de retouche photo (2021)
Bon plan PC portable : ce Lenovo Ideapad 5 profite de 150€ de réduction chez Darty
Miner du Chia fait tomber les SSD classiques de 256 Go en seulement 40 jours
Haut de page