Serveurs : le marché recule de 4% mais Dell progresse encore

Thomas Pontiroli
30 novembre 2012 à 11h22
0
Quatrième trimestre de baisse consécutive pour les revenus de l'industrie des serveurs, rapporte IDC. Entre juillet et septembre, seul Dell s'affiche en croissance, pendant qu'IBM, HP et Oracle reculent.

00DC000005512223-photo-hp-serveur-integrity-bl890c-itanium.jpg
Au troisième trimestre encore, le texan Dell est le seul à enregistrer un bilan positif sur le marché des serveurs. Parmi les gros acteurs en tout cas. Selon les derniers résultats d'IDC, le chiffre d'affaires global (usine) du secteur a perdu 4% sur un an. Il se situe désormais à 12,2 milliards de dollars. En valeur, c'est le quatrième trimestre de baisse consécutive pour une industrie toujours en proie à un ralentissement mondial de la demande.

Désormais en tête du classement, IBM revendique 28,7% des livraisons sur la période selon IDC, mais voit sa position fragilisée par un recul de son chiffre d'affaires sur un an de 7,6% : 3,5 milliards de dollars. L'américain souffre notamment du ralentissement des ventes de ses System z, dans un contexte de transition technologique, souligne l'institut. HP suit de près son compatriote, avec 27,3% du secteur ce trimestre. En recul de 12%, ses recettes ont atteint 3,3 milliards de dollars, grevées par les ventes des serveurs x86 ProLiant.

Atteignant sa plus grosse part de marché sur les serveurs - même si elle ne menace pas encore les deux leaders -, Dell atteint 17,1% du secteur. Le texan affiche un chiffre d'affaires de 2 milliards de dollars, en croissance de 8,2% comparé au même trimestre en 2011. À l'occasion de la présentation de ses derniers résultats financiers, Dell rapportait que sa branche serveurs était la seule à avoir progressé. Derrière, Oracle occupe la quatrième place avec 4,8% des livraisons et 588 millions de dollars de recettes, en recul de 23%.

La hiérarchie est toutefois quelque peu différente si l'on tient compte des volumes écoulés. Selon Gartner, HP occupe la tête avec 634 000 serveurs livrés, soit 25,8% des parts sur la période. Il est approché de près par Dell, qui a écoulé 564 000 serveurs, et revendique 23% du secteur. Troisième, IBM est distancé avec 280 000 unités, soit 11,4% de parts de marché. Sur les volumes également, le marché a glissé de 2,8% sur un an, apprend Gartner.

05575255-photo-serveurs-idc-3q2012.jpg

Parmi les faits saillants, IDC relève que « la demande continue d'être positive pour les serveurs Linux, qui bénéficient du déploiement des infrastructures cloud et du calcul haute performance ». De quoi tirer le chiffre d'affaires de 6,6% sur un an, à 2,6 milliards de dollars. Les serveurs Linux représentent ainsi 21,5% du marché global en valeur. À l'inverse, les machines sous Windows ont perdu un peu de terrain (0,9%) avec des revenus de 6,2 milliards de dollars. Mais pèsent toujours plus de la moitié du secteur (51%). Les plus affectés sont les serveurs Unix, dont les revenus ont décliné de 14,2% à 2,1 milliards de dollars, et une part de marché de 17% en valeur. C'est le plus bas niveau depuis dix ans, souligne l'étude.

Concernant les serveurs non-x86, basés sur l'architecture RISC, EPIC (Itanium) et CISC, les revenus se sont contractés de 17%, pour atteindre 3,3 milliards de dollars, soit 27% de parts de marché. Pendant que les serveurs x86 ont, eux, affiché une légère croissance de 2%, avec 8,9 milliards de dollars. Sur ce segment, Dell se classe deuxième avec 23,4% des parts (en valeur), contre 32% à HP.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Une étude montre que les cyclistes
Ecosia : le moteur de recherche plante désormais un arbre toutes les 0,8 s

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top