Calxeda lève 55 millions de dollars pour ses serveurs ARM

Thomas Pontiroli
09 octobre 2012 à 11h06
0
La start-up texane Calxeda, spécialisée dans les serveurs basse consommation reposant sur des processeurs à architecture ARM, vient de conclure un tour de table de 55 millions de dollars.

00C8000005451687-photo-calxeda.jpg
Calxeda est l'un des pionniers des serveurs exploitant des puces à architecture ARM, initialement utilisées pour propulser les appareils mobiles. D'après Cnet, la société a réussi à lever 55 millions de dollars. « Cette importante injection de capital permettra d'accélérer notre développement, entamé il y a quatre ans », a commenté Barry Evans, p-dg de la start-up, ajoutant que « les entreprises ont besoin de solutions plus efficaces pour le Web, le cloud et le Big data, ce que Calxeda propose, et cet investissement va nous permettre de grossir plus rapidement encore ».

Cette dernière levée de 55 millions est soutenue par le fonds Austin Ventures et Vulcan Capital, une société d'investissement appartenant au co-fondateur de Microsoft, Paul Allen. Depuis sa création en 2010, la société aura levé en tout 103 millions de dollars, grâce aux apports de ARM Holdings, qui gère l'exploitation de l'architecture du même nom, Advanced Technology Investment Company (ATIC), Battery Ventures, Flybridge Capital Partners et Highland Capital Partners.

La part des serveurs sur base ARM pourrait grandir rapidement, selon HP. Le géant américain de l'IT, déjà allié à Intel sur les micro-serveurs avec les puces Atom, a également noué un partenariat avec Calxeda pour exploiter ses serveurs basse consommation. D'ici deux ans, HP s'attend à ce que ces micro-serveurs occupent 15% du marché global des serveurs (ARM et Atom confondus). Rappelons que la consommation en électricité des datacenters représente un poste de dépense conséquent, pouvant peser jusqu'à 10% de la consommation globale de l'Oregon en 2030.

05451689-photo-calxeda-serveur.jpg
Calxeda fait valoir que son System on chip (SoC) EnergyCore est particulièrement adapté au Big data, qui demande une grande quantité de calculs en parallèle, et revendique une consommation de cinq watts seulement en utilisation maximale, et un demi watt lorsque le serveur est inactif. Une version 64 bits devrait voir le jour d'ici à 2014.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top