Oracle VM Server pour SPARC en version 2.1

01 juin 2018 à 15h36
0
Oracle a mis à jour sa solution de virtualisation pour les serveurs SPARC. Cet Oracle VM Server pour SPARC passe en version 2.1. Toujours axé sur la haute performance, il est préinstallé sur les serveurs SPARC de série T, et permet de virtualiser 128 machines sur un seul système.

00FA000004083066-photo-oracle-logo-sq-gb.jpg
Anciennement Sun Logical Domains et issue du rachat de Sun Microsystems, Oracle VM Server pour SPARC est une solution de virtualisation pour les serveurs Sun SPARC Enterprise, qui permet de créer 128 machines virtuelles sur un système afin de tirer parti de l'architecture CMT (Chip Multithreading). Dédié à la haute performance comme ses précédentes version, Oracle VM Server pour SPARC 2.1 apporte plusieurs améliorations, et reste, selon Oracle, un composant clé dans son portefeuille de virtualisation, des postes de travail aux datacenters.

Dans les grandes lignes, la version 2.1 doit apporter plus de flexibilité, et une optimisation de l'utilisation des serveurs. Oracle mise cette fois sur la migration de domaines et la gestion de ressources, qui permet aux utilisateurs « de bénéficier de niveaux de services applicatifs améliorés. » Cette migration "en direct" permet de migrer un domaine actif vers une machine hôte différente sans couper l'accès aux services hébergés. Oracle met en avant l'utilisation de son Enterprise Manager Ops Center Virtualization Management Pack pour effectuer cette migration « aussi simplement qu'un pointer-cliquer. »

C'est la fonctionnalité clé de la version 2.1, selon Wim Coekaerts, vice-président Linux et Virtualisation chez Oracle. « L'ajout d'une migration en direct et sécurisée, ainsi que les améliorations apportées à la gestion du réseau et des ressources de calcul dans Oracle VM Server pour SPARC 2.1 est une étape enthousiasmante pour nos équipes de développement et nos clients. Avec ces améliorations, les clients peuvent tirer parti d'une solution de virtualisation de haut niveau qui est entièrement intégrée et optimisée avec le système d'exploitation et le matériel, non seulement pour faire marcher leurs datacenters efficacement et économiquement, mais aussi pour améliorer les niveaux des services applicatifs dans les environnements les plus gourmands. »

Parmi les autres nouveautés, on trouve un système de chiffrement de la migration directement implémenté sur puces, la gestion dynamique des ressources entre domaines, pour assurer une balance des charges intelligente, une meilleure prise en charge des périphériques, et une amélioration générale de la flexibilité et des performances d'Oracle VM Server pour SPARC.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Microsoft pourrait fabriquer ses propres tablettes
Zotac : la Zbox rapetisse grâce au VIA Nano X2
Microsoft : version finale de Windows Thin PC le 1er juillet
CineXPlayer apporte la 3D anaglyphe ou sans lunettes à l'iPad, sous conditions
PhysX 3.0 : Nvidia optimise considérablement son moteur physique
TriMount de dreamGEAR : Kinect, Playstation Eye et Wii Sensor bar sur le même support
Yahoo/Alibaba : les actionnaires forment un recours collectif
AMD relance la marque FX, 8 processeurs Bulldozer en 2011
Paiement mobile : Square lève 50 millions de dollars
IPv6 : Google, Facebook et Yahoo sont prêts... Et vous ?
Haut de page