Hacking Team : la société chargée d’espionner les internautes est piratée

01 juin 2018 à 15h36
0
Une société italienne chargée d'éditer des logiciels d'espionnage et de surveillance s'est fait attaquer par des hackers. Des données appartenant à l'entreprise baptisée Hacking Team sont disponibles en ligne.

Spécialisée dans le développement de programmes destinés à la surveillance ou à l'intrusion sur les réseaux, la société italienne Hacking Team est victime d'un piratage. Elle propose aux gouvernements ou aux pouvoirs publics des outils d'interception des communications entre internautes.

Depuis ce dimanche, des hackers sont parvenus à mettre la main sur pas moins de 400 Go de données lui appartenant. Le document disponible en ligne recense les e-mails de l'entreprise mais également certains codes sources de ses logiciels ou encore des dossiers privés. Le compte Twitter de l'entreprise a pointé vers des documents privés hébergés sur Mega ou a permis de se procurer, via un fichier torrent, certaines données lui appartenant.

La société est considérée par Reporters Sans Frontières comme une « ennemie d'Internet » dans la mesure où elle fournit des moyens de surveillance aux autorités. Hacking Team possède par exemple un outil baptisé « Da Vinci » dont le but est d'intercepter et collecter des échanges a priori chiffrés sur les messageries comme Skype. Ce système autoriserait la mise en marche à distance de webcams ou de micros intégrés de postes informatiques ou de smartphones.

0258000007766399-photo-chiffrement-de-donn-es-s-curit.jpg

L'Allemagne, l'Italie et la Suisse seraient clients

Selon les premières observations de spécialistes tels que Christopher Soghoian, les documents mis en ligne mettent en lumière plusieurs Etats clients : la Corée du sud, le Kazakhstan, l'Arabie saoudite, l'Egypte, le Maroc, le Nigeria, le sultanat d'Oman, la Mongolie ou encore les Etats-Unis auraient passé contrat avec Hacking Team en vue d'utiliser certains de ses services. En Europe, l'Italie, le Luxembourg, la Pologne, l'Espagne, la Suisse, l'Allemagne, la Hongrie, Chypre sont également visés.

De son côté, Hacking Team a mis son site hors ligne mais indique collaborer avec les autorités afin de trouver les auteurs de l'attaque. La société demeure cependant silencieuse quant aux informations révélées par ces documents.

A lire également
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Royaume-Uni : David Cameron veut faire interdire le chiffrement
Minecraft Windows 10 Edition gratuit pour les possesseurs de Minecraft
GoPro Hero4 Session : une caméra minuscule et polyvalente
Firefox 39 : partage d'écran avec Firefox Hello, intégration de Pocket et Yahoo Mail
Windows 10 sera achevé cette semaine
Mafia 3 et Warhammer 40,000 Dawn of War 3 en approche
Amazon fête ses 20 ans et prévoit 24h de bons plans
Avec Waze, Google teste le covoiturage
NRJ Mobile : un forfait quasi sur mesure aux combinaisons intéressantes
Données personnelles : trois quart des internautes refusent la géolocalisation
Haut de page