TomorrowNow : Oracle veut 211,6 millions de dollars supplémentaires

13 décembre 2010 à 12h32
00FA000003290876-photo-oracle.jpg
Oracle retourne en justice. Un porte-parole de l'éditeur vient d'annoncer qu'il comptait demander 211,6 millions de dollars supplémentaires à SAP suite à l'affaire Tomorrownow.

On pensait le procès définitivement fini, largement en faveur d'Oracle, qui a déjà récupéré 1,3 milliards de dollars auprès de l'éditeur allemand. Mais Oracle estime que ce dernier lui doit encore une compensation pour les clients perdus en 2005 et 2006.

Sans revenir sur toutes l'histoire, rappelons que SAP a été convaincu de vol de données et d'accès frauduleux aux serveurs d'Oracle, pour le téléchargement de dossiers réservés aux clients de l'éditeur californien. C'est une filiale de SAP, Tomorrownow, qui a accédé entre 2005 et 2007 aux serveurs d'Oracle.

Oracle a obtenu le mois dernier des dommages et intérêts record, à hauteur de 1,3 milliard de dollars. Mais l'éditeur estime que SAP lui doit encore des dédommagements pour les clients que Tomorrownow lui a fait perdre entre 2005 et 2006.

« Nous ne pensons pas qu'Oracle soit légitime pour demander une quelconque compensation en plus de celle prononcée par le jugement final, » a immédiatement réagi un porte-parole de SAP, interrogé par le Wall Street Journal.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Renault Clio 5 hybride : tout ce que l’on sait de la future citadine au losange
DeepNude : les copies de l'app aussi se font bannir de Github
Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
Voiture autonome : PSA franchit une étape supplémentaire dans la conduite
Windows 10 bientôt libéré de tout mot de passe ? C'est l'objectif de Microsoft
La gamme Intel
La taxe GAFA tout juste adoptée ne plait pas du tout à Trump
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
Une
Google admet écouter certaines de vos requêtes vocales pour améliorer ses services
scroll top