IBM tente d’aider les développeurs d’applications Web

07 octobre 2010 à 13h30
0
Monaco - La firme américaine profite de sa présence aux Assises de la sécurité pour définir un panel d'offres destiné aux professionnels. C'est donc à l'occasion de ce rassemblement des spécialistes de la sécurité en entreprise qu'IBM explique pouvoir désormais couvrir plusieurs domaines.

00FA000003142376-photo-ibm-logo.jpg
Loïc Guézo, responsable des offres de sécurité de l'éditeur cherche donc à appuyer certains points : « notre offre va de la gestion de l'identité à la préservation des données via le chiffrement notamment en passant par la gestion des vulnérabilités par exemple. Un spectre suffisamment large pour répondre aux attentes ».

IBM se base sur le rapport X-Force de sa division sécurité pour expliquer que plus de la moitié des 4 396 nouvelles failles recensées cette année se trouvent sur les applications Web. « C'est un nouveau terrain de jeu pour les hackers » estime le responsable.

Plus précisément, le responsable d'IBM préfère évoquer la tendance en matière de demande. « Les besoins s'orientent à l'heure actuelle vers de la sécurisation des applications web. Nous intervenons avant et pendant le cycle de développement du logiciel. On le confronte même aux grandes vulnérabilités connues pour tester sa robustesse ». IBM Tivoli Prevention se charge ensuite d'organiser des tests d'intrusions en utilisant des exploits connus sur des vulnérabilités.

Ensuite, le suivi se fait de manière continue, assure Loïc Guézo « nous orchestrons une remontée des informations vers les développeurs afin de leur délivrer nos conseils ou nos notifications ». Un ensemble censé réduire la marge d'erreur des développeurs ainsi que les failles de sécurité... en principe.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Consommation de
Sans enquête antitrust, Windows Mobile aurait dominé Android... selon Bill Gates
Débat | YouTube change-t-il pour le pire ?
La Chine lutte contre l'addiction au jeu en imposant un couvre feu et une limite de temps quotidienne
Pick-up Tesla : cochez la date, le concurrent du Rivian R1S présenté dans deux semaines
Le Samsung Galaxy Fold en rupture de stock en cinq petites minutes en Chine
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Un bouton sur Netflix pour passer les blagues sur Donald Trump pendant un spectacle
Edge basé sur Chromium, aka Chredge, sera bien disponible sur Linux

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top