Cloud computing : les Lyonnais de Hume détaillent leurs tarifs

le 17 avril 2019
 0
Hume
Crédits : Hume

Mise à jour du 19/04/2019 :
Mise à jour de l'article avec les nouveaux tarifs communiqués par Hume, et indication de l'ouverture d'une bêta publique à la mi-mai.

Le monde du cloud computing est en ébullition. Et si de nombreux acteurs du numérique souhaitent pousser leur solution dédiée au jeu vidéo, d'autres visent avant tous les professionnels. C'est le cas de Hume, une start-up lyonnaise, qui a présenté hier son offre et sa tarification.

La start-up a dévoilé, hier, le détail de ses deux offres Gemini et Spark sur les réseaux sociaux. En complément, Hume annonce qu'une phase de bêta-test fermée démarrera le 1er mai prochain.

Mi-mai, Hume entamera une phase de bêta-test publique afin de mettre à l'épreuve ses serveurs.

Spark : un forfait par abonnement ou à la carte


La première offre dévoilée par Hume est baptisée Spark. Celle-ci vise un public hybride, composé aussi bien de professionnels que de joueurs, puisqu'elle propose une configuration équilibrée, à même d'entreprendre les tâches les plus gourmandes. Voyez plutôt :
  • CPU : Intel Xeon 8 coeurs
  • GPU : Nvidia Quadro P4000 (8 Go), P5000 (16 Go) ou P6000 (24 Go)
  • RAM : 30 Go
  • Stockage : 250 Go en SSD

Une belle machine donc, qui se tarife néanmoins d'une façon un peu particulière.

Contrairement à un Shadow par exemple, Hume Spark s'offre à vous sous deux formes distinctes.

Hume tarifs
Exemple de configuration de l'offre Spark. Crédits : Hume

Vous pouvez opter pour un "paiement par provision". En d'autres termes, vous achetez un crédit qui vous accorde l'accès au service pour un nombre d'heures données en fonction de la configuration choisie. Par exemple, une machine équipée d'un disque dur de 250 Go et d'une Nvidia Quadro P4000 vous accorde 26h d'utilisation pour 25€. Le solde est bien entendu ajustable à l'envi, tout comme les spécificités de votre machine virtuelle.

Hume propose également une autre formule, à la carte cette fois. Vous ne payez que ce que vous consommez à mesure de 0,72€ TTC /h avec une Quadro P4000, 1,2€ TTC/h pour une P5000 et 1,68 TTC/h pour une P6000. Quel que soit votre choix, cette formule à la carte vous demandera dans tous les cas de vous acquitter de 7,2€ mensuels pour le stockage.

Gemini : la formule professionnelle modulable


Plus premium, l'offre Gemini de Hume se destine presque exclusivement aux professionnels ayant de gros besoins en puissance de calcul. Hume se dit en capacité d'offrir jusqu'à 160 coeurs de CPU, 2 840 Go de RAM et 120 Go mémoire vidéo sur une même machine. Une puissance colossale donc, qui s'échange - vous vous en doutez - à prix d'or.

Propulsée par Parsec et Dixper, cette formule vous propose de choisir la machine dont vous avez besoin par le biais d'un configurateur très simple qui ajuste automatiquement le prix de la location.

On a fait l'essai pour s'amuser : opter pour la machine la plus performante du service - à savoir un ordinateur 160 coeurs, 2 840 Go de RAM avec un SSD de 61 440 Go et pas moins de quatre GPU Tesla V100 - vous coûtera 49,69 € TTC/h en plus d'une dîme mensuelle de 2 283,51€ TTC/mois de stockage. À l'achat, nous indique Hume, une telle machine vous coûterait 103 541,75€.

Hume tarifs
Exemple de configuration sur l'offre Gemini. Crédits : Hume

Plus raisonnable, une machine équipée d'un CPU 24 coeurs, 1 To de SSD, 90 Go de RAM et une Nvidia Tesla P4 vous en coûtera 3,69 € TTC/h auxquels s'ajoutent 38,10€ TTC mensuels de stockage. Valeur d'achat estimée de 5 651,09€.

Notez que Hume propose également une option "low-cost" permettant de réduire significativement le tarif horaire de son offre. Néanmoins, les ressources mises à votre disposition seront moins disponibles, et l'ordinateur "peut se mettre en veille automatiquement dans de très rares cas", explique le site, tout en précisant que les données restent sauvegardées.

Concrètement, l'utilisateur est informé une minute avant que l'ordinateur va être mis en veille, lui laissant ainsi le temps de sauvegarder ses divers documents manuellement.

Une option qu'il peut néanmoins être opportun de souscrire, en cela qu'elle fait baisser de moitié le tarif horaire affiché jusqu'alors. Pour la même configuration que celle précitée, le tarif tombe à 1,93€ TTC/h.

Hume, est-ce que ça vaut le coup pour un joueur ?


Resserrons notre scope pour aborder un sujet qui doit brûler les lèvres de certains d'entre vous : est-ce que Hume se présente comme une solution idéale pour le jeu vidéo ?

En l'état, la communication de la start-up lyonnaise ne nous laisse guère suggérer qu'elle vise les joueurs avec son produit. Même si une vague mention du jeu vidéo figure sur sa page d'accueil. Cette impression est corroborée par un autre point : la tarification à l'heure, qui s'accommode assez mal à la pratique vidéoludique.

En imaginant que vous optiez pour la formule Spark (27€ HT, donc 32,4€ TTC), vous n'auriez droit - au mieux - qu'à 26h de jeu en optant pour une Nvidia Quadro P4000. C'est raisonnable, mais n'oublions pas qu'il vous faudra ajouter à cela le prix de vos propres jeux. Un problème qui se pose également chez Shadow, mais ce service est non seulement proposé moins cher (à partir de 29,95€ TTC) mais aussi en illimité.

Vous l'aurez compris : Hume se destine avant tout à un public de professionnels qui, ne l'oublions pas, ont également beaucoup à gagner avec l'avènement du cloud computing.

Modifié le 19/04/2019 à 11h59
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

La version gratuite de YouTube Music arrive sur Google Home... avec de la pub
Mediapart révèle que l'ancien dirigeant de l'Ecole 42 aurait trempé dans des malversations financières
Le Honor 20i, qui devait être présenté le 21 mai, fuite sur un site de vente
Les puces 5G by Apple ne seront probablement pas une réalité avant plusieurs années
La Tesla Model 3 est la voiture qui se vend le mieux en Norvège, aux Pays-Bas et en Suisse
Lime vous indiquera bientôt si vous êtes trop saoul pour grimper sur une trottinette
Mega Drive Mini : SEGA confirme dix nouveaux titres (et pas des moindres)
Un ancien cadre de Mozilla accuse Google d’avoir sciemment saboté Firefox
Facebook travaille sur son propre assistant vocal, pour concurrencer Alexa et Siri
Face aux géants comme Alibaba, Amazon ferme sa marketplace en Chine
Pinterest pèse 12,7 milliards de dollars et fait une entrée réussie en Bourse
Une association porte plainte contre Xiaomi en raison des DAS trop élevés de ses smartphones
L'UE vote en faveur d'une nouvelle limite d'émission de CO2 pour les camions
Test LIFX Beam : l’éclairage connecté au service du design d’intérieur
Oups : Facebook a
scroll top